mardi, mai 21, 2024
InternationalNationalPolitiqueSociété

Melilla retire la dernière statue du général Franco

Melilla retire la dernière statue du général Franco




Dans le préside occupé de Melilla, la colère de la droite et de l’extrême droite n’ont pas pu sauver la dernière statue de Franco qui vient d’être retirée.




Une date hautement symbolique en Espagne, d’autant plus qu’elle marque, cette année, le 40ème anniversaire du coup d’État manqué de 1981. Une tentative qui a été condamnée en son temps par l’ancien roi Juan Carlos.

La décision du retrait de la statue a été prise, lundi, par le Parlement de l’enclave occupée de Melilla par 14 voix en faveur, notamment 8 de Coalition pour Melilla, 4 du PSOE et une de Ciudadanos, contre 10 abstentions des élus du Parti Populaire alors qu’un représentant de Vox a choisi de voter contre, rapporte El Diario.




Le président de la ville Eduardo De Castro s’est félicité de cette décision. «40 ans après le 23F (le coup d’État de 1981, ndlr), nous nous conformons à la Loi sur la mémoire historique», a écrit sur Twitter.

Pour rappel, le 27 janvier dernier, la Commission de la culture au sein du Parlement local a approuvé de retirer cet hommage à l’ancien dictateur. Le ministère de la Justice avait ordonné, le 6 février 2019, à 656 municipalités de retirer de l’espace public les symboles hérités du franquisme, conformément à la Loi sur la Mémoire de décembre 2007.