dimanche, mai 19, 2024
NationalPolitiqueSociété

(Vidéo) Tourisme et confinement au menu des questions orales à la Chambre des représentants

(Vidéo) Tourisme et confinement au menu des questions orales à la Chambre des représentants




Le silence qu’observe le gouvernement au sujet de la prolongation du confinement à la veille du 10 juin a été vivement critiqué ce lundi 8 juin au Parlement.




Presque tous les groupes parlementaires ont saisi la séance des questions orales à la Chambre des représentants (où la ministre du Tourisme a eu droit à une volée de bois vert) pour stigmatiser ce silence gouvernemental alors que le pays est à deux jours de la fin de la 3e période de confinement.
Les députés se sont déclarés très surpris que le Chef du gouvernement reste de marbre alors que les « citoyens s’interrogent sur le sort qui va leur être réservé au sujet du confinement ». L’intervention la plus virulente est venue du député du PAM, Aziz Lebbar.




Il a saisi l’occasion pour dénoncer cette « passivité de l’Exécutif » face à la crise que traverse le secteur du tourisme. «Il n’a rien été fait jusqu’ici pour sauver ce secteur qui emploie directement et indirectement près de 20 millions de personnes», y compris les salariés de l’artisanat.
« Le secteur du tourisme », a affirmé le député PAMiste, « est sinistré sans que l’Exécutif ne fournisse, après trois mois de crise, aucun plan et aucun scénario pour le soutenir ». Il a cité la série de problèmes que vivent les professionnels, les investisseurs, les hôtels, les guides, le transport terrestre et aérien…









À lire aussi:

L’inquiétude des hôteliers au Maroc face à la relance post-covid-19





Tourisme: les opérateurs réclament une date pour la réouverture des frontières au Maroc





Covid-19: l’appel à l’aide des professionnels pour sauver le tourisme au Maroc





Le coronavirus a assommé le tourisme au Maroc





El Otmani: l’effort est actuellement concentré sur la reprise économique au Maroc





Les gagnants et les perdants de la crise du coronavirus au Maroc





Budget de l’État: Le Chef du gouvernement table sur 3 ans d’austérité au Maroc