dimanche, mai 26, 2024
Faits divers

De la sorcellerie à la Chambre de commerce et d’industrie de Rabat et Salé

Une femme de ménage a été licenciée, après avoir porté au grand jour un scandale de magie noire, impliquant une employée de la Chambre de commerce et d’industrie de Rabat et Salé.




Les faits remontent à la première semaine de ramadan. La femme, qui assurait régulièrement l’entretien des bureaux de l’administration, avait découvert dans celui du président, un vase rempli d’eau et de reptiles découpés en morceaux, qui dégageait une odeur nauséabonde.
La femme de ménage, qui a confié avoir été intriguée au départ par une étrange odeur d’encens, a été licenciée immédiatement après la révélation du scandale. Selon le quotidien Assabah, une employée, fraîchement recrutée et disposant d’un accès libre au bureau, est suspectée d’être à l’origine de l’incident.




Suite à sa mise à l’écart, elle a décidé d’intenter une action en justice pour sa réintégration en y joignant les photos prises dans le bureau du directeur.
Par ailleurs, les membres du bureau de la Chambre de commerce et d’industrie avaient demandé l’ouverture d’une enquête sur le recrutement douteux de 4 proches du président à des postes de comptables et techniciens sans aucun concours préalable, fait savoir le journal.