samedi, mars 2, 2024
Faits divers

Sidi Slimane: jetée dans un puits car enceinte et ne voulant pas avorter

Spread the love

Une jeune Marocaine âgée d’une vingtaine d’années a été jetée dans un puits. 




Le seul tort de la jeune femme est d’être tombée enceinte après une relation amoureuse avec un jeune homme de son voisinage. Les faits remontent à la semaine dernière dans la région de Sidi Slimane.
Le corps de la jeune fille a été retrouvé dans un puits dans le douar de Ksiba. Il portait des traces de strangulation au cou, mettant fin à toutes les rumeurs qui évoquaient son suicide. Suite à cette découverte, l’enquête menée par la police a donné rapidement des résultats. Pour y arriver, un test ADN d’un cheveu retrouvé dans la main de la victime, a pu les mener jusqu’au meurtrier.




Ce dernier, né en 1998, résidait à quelques pas du domicile de la victime. Il a affirmé lors de son interrogatoire que sa petite amie a refusé d’avorter quand elle a su qu’elle était enceinte.
Poursuivi pour homicide volontaire avec préméditation, il a été placé en détention en attendant sa présentation devant la juge. Selon l’article 393 du code pénal marocain, « le meurtre commis avec préméditation ou guet-apens, est qualifié d’assassinat et puni de la peine de mort ».




À lire aussi:

Casablanca: Interpellation d’un individu pour implication présumée dans un homicide en Italie





Dakhla: 24 personnes admises à l’hôpital après une grave intoxication alimentaire





Taza: un élève transporté à l’hôpital suite à l’explosion de la batterie de son téléphone





Casablanca: arrestation d’un violeur qui se faisait passer pour un chauffeur de taxi





Ouled Jerrar: elle trompe son mari en pleine période de confinement





Casablanca: Un individu écope de 20 ans de prison ferme pour avoir tué son voisin