jeudi, mai 30, 2024
InternationalNationalSociété

Le Maroc refuse à la Belgique le «rapatriement» des binationaux

Le Maroc refuse de laisser partir les Belgo-Marocains en Belgique, affirme le ministre des Affaires étrangères belge, Philippe Goffin.




Les autorités marocaines auraient refusé aux détenteurs de la double nationalité, marocaine et belge, de rentrer en Belgique. L’annonce a été faite par le chef de la diplomatie belge, Philippe Goffin, en réponse à des questions posées mardi par des députés, rapporte l’agence de presse Belga.
« On a envie que nos binationaux puissent revenir au pays. On fait tout pour que cela fonctionne de la sorte. Sauf que pour le moment on se heurte clairement à un refus de l’Etat marocain. C’est aussi clair que cela », a regretté Goffin.




Philippe Goffin précise toutefois garder un contact « permanent » avec les autorités marocaines, son homologue Nasser Bourita et l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohammed Ameur.
« Malgré cela, sept vols ont été organisés par (la compagnie aérienne) Brussels Airlines entre autres, au départ de Marrakech et d’Agadir (…). Dix-neuf autres vols ont été organisés par le biais de Ryanair depuis Tanger dans le nord du Maroc », a par ailleurs indiqué le ministre belge, qui précise que deux pays refusent le rapatriement de binationaux qui souhaitent rentrer en Belgique à cause du Coronavirus: le Maroc et le Burundi.




À lire aussi:

Des Marocains bloqués aux Maldives appellent à l’aide





Club Med rapatrie ses salariés au Maroc





La galère des Marocains bloqués à Sebta





La justice a rejeté la requête de Marocains bloqués à Algésiras qui veulent rentrer au pays





Insolite: des immigrés clandestins paient 60.000 dirhams pour rentrer au Maroc





Des Marocains nagent plusieurs kilomètres de Sebta vers Fnideq pour rejoindre le Maroc






Italie: des MRE victimes d’arnaques, en pleine crise de Coronavirus





(Vidéo) Qu’en est-il des touristes marocains bloqués à l’étranger?






“Les MRE ne peuvent pas revendiquer un droit de rapatriement” au Maroc