mercredi, juin 19, 2024
InternationalNationalSociété

Don du Maroc d’engrais aux agriculteurs défavorisés du Guatemala

Don du Maroc d’engrais aux agriculteurs défavorisés du Guatemala

Solidarité Internationale : le Maroc booste l’agriculture guatémaltèque pour combattre la malnutrition et la pauvreté

Dans le cadre d’une initiative visant à atténuer la pauvreté et la malnutrition, le Maroc a fourni des engrais aux agriculteurs défavorisés du Guatemala. Ces engrais, fabriqués par le Royaume du Maroc, aideront à améliorer la productivité agricole des communautés locales.

Une initiative de distribution de ces engrais, gracieusement fournis par le Maroc, a été organisée par les autorités guatémaltèques et a ciblé plusieurs communautés. Le ministre guatémaltèque de l’Agriculture, Maynor Estrada, l’ambassadeur du Maroc, Tarik Louajri, et la gouverneure de Totonicapán, Delfina García, étaient présents lors de cette distribution.

Selon le ministre de l’Agriculture, les engrais offerts aideront à améliorer le rendement des petits et moyens agriculteurs des régions rurales. Une production accrue contribuera à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des agriculteurs ruraux.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc a exprimé le souhait du Royaume de contribuer au développement du Guatemala. Il a exprimé son espoir de voir le Guatemala surmonter progressivement ses défis, étant donné les nombreuses richesses du pays.

Ces dons du Maroc s’inscrivent dans le cadre d’un accord de coopération entre les deux pays et bénéficieront aux habitants de plusieurs villages, dont Parraxaj, Santa Lucía La Reforma et Totonicapán.

Le ministère guatémaltèque a salué ce soutien du gouvernement marocain à ses efforts pour promouvoir le développement rural. Selon un communiqué du gouvernement guatémaltèque sur son site web, ces engrais seront distribués aux familles qui cultivent du maïs et des haricots, deux céréales clés dans l’alimentation du peuple guatémaltèque.

Le Maroc donne souvent des engrais à certains pays comme la Jamaïque, le Salvador, le Gabon, la Mauritanie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Sénégal, le Rwanda,…




À lire aussi :

Engrais: le Brésil demande l’aide du Maroc