mercredi, avril 24, 2024
InternationalNationalSociétésport

McDonald’s partenaire de la Fédé Royale Marocaine de football

MCDONALD’S PARTENAIRE DE LA FÉDÉRATION ROYALE MAROCAINE DE FOOTBALL

Une source au sein de la Fédération royale marocaine de football a indiqué que l’organisation chargée de planifier les événements internationaux, tels que la Coupe d’Afrique des nations de football 2025 et la Coupe du monde 2030, a finalisé des accords avec divers partenaires.

Cette source a également souligné que la collaboration avec McDonald’s existait depuis longtemps, bien avant la campagne de boycott menée par certains Marocains et les récents événements survenus dans la Bande de Gaza. Il s’agit simplement d’une prolongation tacite des contrats entre les deux parties.

Le récent partenariat entre la Fédération royale marocaine de football et McDonald’s, une grande enseigne de restauration rapide, a suscité une vive réaction sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont exprimé leur perplexité et leur mécontentement, en pleine période de boycott visant l’enseigne américaine depuis le début des hostilités à Gaza.

Ce partenariat entre McDonald’s et la Fédération royale marocaine de football a été critiqué par de nombreux internautes. En effet, depuis quelques jours, le logo de McDonald’s figure sur la page officielle de la Fédération aux côtés de marques telles que Puma, Dari, Pepsi, Saidi Ali, OCP, AtlantaSanad et Afriquia.

Cette nouvelle collaboration intervient au milieu d’une campagne de boycott menée par certains Marocains. McDonald’s est accusé de soutenir l’armée israélienne, responsable de bombardements à Gaza ayant entraîné la mort de plus de 31 000 Palestiniens depuis le début des hostilités.

Malgré les tentatives de l’entreprise pour se dissocier de tout lien pro-israélien, les Marocains demeurent méfiants. Le fait que des bénéfices soient reversés à la société mère, perçue comme pro-israélienne, suscite des inquiétudes. Les réseaux sociaux regorgent de commentaires appelant au boycott.

Certains internautes considèrent même ce partenariat comme une trahison de la part de la Fédération marocaine de football.

D’autres estiment que cette collaboration ne vise qu’à des gains financiers, soulignant l’absence de valeurs communes entre les deux entités.

L’entreprise familiale marocaine Dari n’a pas non plus été épargnée par les critiques des internautes. Accusée à tort dans une fake news d’être en partenariat avec une société israélienne, la marque marocaine avait pourtant démenti l’information via un communiqué officiel, mais il sembleraient que certains internautes n’en ont pas pris connaissance.