jeudi, février 29, 2024
InternationalNational

Stéphane Séjourné va œuvrer à rapprocher la France et le Maroc

Spread the love

STÉPHANE SÉJOURNÉ VA ŒUVRER À RAPPROCHER LA FRANCE ET LE MAROC

Dans un entretien, Stéphane Séjourné, nouveau ministre français des Affaires « étrangères, a affirmé qu’il allait «personnellement» œuvrer au rapprochement entre la France et le Maroc, dont ,les relations se sont distendues ces dernières années. Stéphane Séjourné a succédé à Catherine Colonna (Madame 49-3) à la tête du Quai d’Orsay dans un contexte de montée du sentiment anti-français en Afrique notamment au Maghreb où la France est en crise à la fois avec le Maroc et l’Algérie.

Le nouveau chef de la diplomatie française, qui a toujours été proche du président Macron, dont il est le compagnon de route (mais cela ne nous concerne pas) depuis son arrivée à l’Elysée, a fait savoir, dans un entretien publié le samedi 10 février sur le quotidien français France-Ouest et relayé par l’agence de presse française AFP (Agence France-Presse), qu’il allait «personnellement» œuvrer au rapprochement entre la France et le Maroc, dont les relations se sont distendues ces dernières années.

«On a eu plusieurs contacts depuis mon arrivée» en poste, le 12 janvier dernier, avec les responsables marocains, a indiqué Stéphane Séjourné. «Le Président de la République m’a demandé personnellement de m’investir dans la relation franco-marocaine et d’écrire aussi un nouveau chapitre de notre relation. Je vais m’y attacher», souligne-t-il.

«Soutien clair et constant de la France au plan d’autonomie marocain»

Le ministre français des Affaires étrangères estime que la France a «toujours été au rendez-vous, même sur les dossiers les plus sensibles comme le Sahara occidental où le soutien clair et constant de la France au plan d’autonomie marocain est une réalité depuis 2007».

«Il est temps d’avancer. Je ferai tout dans les prochaines semaines et les prochains mois pour que la France et le Maroc se rapprochent»

Nous ajoutons qu’il est temps désormais d’avancer (…) Je ferai tout dans les prochaines semaines et les prochains mois pour que la France et le Maroc se rapprochent (…) avec le respect des Marocains (…) Mon objectif, c’est de porter des priorités communes, d’écrire une nouvelle page et d’avoir un nouvel agenda politique entre nous. Faire mieux et différemment. Cela veut dire regagner la confiance. Stéphane Séjourné, ministre français des Affaires étrangères, dans un entretien avec le quotidien « France Ouest »

Période de dégel

Ces deux dernières années ont été émaillées de tensions extrêmement fortes entre le Maroc et la France, ancienne puissance coloniale où vit une importante diaspora marocaine.

À l’origine des tensions: la politique de rapprochement avec l’Algérie voulue par le président français Emmanuel Macron, alors qu’Alger a rompu en 2021 ses relations diplomatiques avec Rabat.

Il y a eu une punition collective du peuple marocain avec une politique de visas discriminatoire : 50% des demandes étaient systématiquement refusées et la France garde l’argent du dépôt du dossier refusé : un vol étatique organisé.

Emmanuel Macron a manqué de respect au roi Mohammed 6.

Stéphane Séjourné était eurodéputé, et président du groupe Renew Europe au Parlement de Strasbourg avant sa nomination. Il a été derrière la résolution, adoptée le 19 janvier 2023, qui a dénoncé des prétendues atteintes à la liberté de la presse au Maroc. Une résolution perçue comme une ingérence dans les affaires intérieures du Maroc et une tentative d’acharnement. Son implication active dans cette démarche, ont il était la cheville ouvrière, a exacerbé la crise entre le Maroc et la France, dont les relations sont dégradées depuis des années.

En septembre, une nouvelle polémique était née lorsque la France avait proposé son aide au Maroc (parmi une bonne soixantaine de pays), frappé par un tremblement de terre, aide que le Maroc avait choisi de ne pas solliciter. Les relations semblaient alors dans l’impasse avant que l’ambassadeur français au Maroc ne fasse en novembre un mea culpa public et que Samira Sitaïl, nouvelle ambassadrice du Maroc en France, soit nommée après des mois de vacances, initiant ainsi une période de dégel.