jeudi, février 22, 2024
InternationalNational

Transition énergétique: le Maroc et l’Autriche veulent renforcer leur coopération

Spread the love

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: LE MAROC ET L’AUTRICHE SOUHAITENT RENFORCER LEUR COOPÉRATION

Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, s’est entretenue ce lundi 29 janvier à Rabat avec Martin Kocher, ministre autrichien du Travail et de l’Économie, en visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation d’institutionnels et d’hommes d’affaires.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre le Maroc et l’Autriche, marquées ces dernières années par l’évolution des échanges commerciaux et des investissements autrichiens au Maroc, notamment dans le secteur de l’automobile, indique un communiqué du département de la Transition énergétique.

Rabat et Vienne aspirent à élargir cette coopération à d’autres domaines, notamment via le développement des projets communs dans les secteurs de l’hydrogène vert, de biogaz, d’économie circulaire et d’efficacité énergétique, précise la même source.

Le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable organisera une réunion pour présenter à la délégation autrichienne les perspectives du secteur de l’énergie au Maroc et discuter des opportunités d’investissement dans le Royaume, en présence des hauts responsables du ministère et de représentants de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et de la Société d’ingénierie énergétique (SIE).

En parallèle, la délégation autrichienne participera, le mardi 30 janvier à Casablanca, au Forum maroco-autrichien sur l’investissement organisé en coordination avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), fait savoir le communiqué, ajoutant que ce forum verra la participation d’hommes d’affaires marocains et autrichiens pour échanger autour des opportunités d’investissement dans divers secteurs, notamment ceux de l’énergie, du bâtiment, de l’industrie, du transport et du secteur financier.