dimanche, avril 21, 2024
InternationalmétéoNationalSociété

L’année 2023, la plus chaude de l’Histoire

L’ANNÉE 2023, LA PLUS CHAUDE DE L’HISTOIRE

Le représentant officiel du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, a exprimé une profonde inquiétude face à l’année 2023, qualifiée de la plus chaude de l’histoire. Il a déclaré que cette période critique offre un aperçu alarmant de ce qui nous attend dans un avenir proche si des mesures immédiates et significatives ne sont pas prises.

Selon lui, António Guterres, le secrétaire général de l’ONU, estime que l’humanité est en train de mettre en péril l’équilibre de la Terre, et que les événements de 2023 ne sont que le prélude à des catastrophes potentielles.

Stéphane Dujarric a souligné l’urgence d’une réponse audacieuse face aux records de températures enregistrés. Selon les recommandations d’António Guterres, les dirigeants mondiaux doivent s’engager dans de nouveaux plans d’action climatiques sérieux, abandonner rapidement et équitablement l’utilisation des énergies fossiles, et investir massivement pour aider les nations les plus vulnérables à faire face aux conséquences du changement climatique.

Malgré les désastres climatiques sans précédent de 2023, Stéphane Dujarric a insisté sur le fait qu’António Guterres reste optimiste quant à la possibilité d’éviter le pire. Cependant, il a mis en garde contre la nécessité d’agir immédiatement avec une ambition sans précédent pour limiter le réchauffement à 1,5°C et garantir la justice climatique.

Les résultats annuels de l’observatoire européen Copernicus ont confirmé la gravité de la situation, indiquant qu’avec une température moyenne de 14,98°C, l’année 2023 a dépassé de manière significative le seuil de 1,5°C fixé par l’accord de Paris. Cette information met en évidence l’urgence et la nécessité d’une action collective et immédiate pour atténuer les effets du changement climatique.