jeudi, février 22, 2024
InternationalNational

Sahara : réunion entre José Manuel Albares et Staffan de Mistura

Spread the love

SAHARA : RÉUNION ENTRE JOSÉ MANUEL ALBARES ET STAFFAN DE MISTURA

Ce matin, une importante réunion s’est déroulée à Madrid, entre le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, et l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura.

À l’issue de cette rencontre, le chef de la diplomatie espagnole a tenu à souligner que l’émissaire des Nations unies « bénéficie du plein soutien du gouvernement espagnol dans l’exercice de ses fonctions ». Ces déclarations ont été diffusées sur la plateforme X (anciennement Twitter).

Il convient de noter que cette réunion a coïncidé avec l’annonce de l’administration Biden concernant la visite au Maroc du secrétaire d’État américain adjoint pour l’Afrique du Nord, Joshua Harris. Le département d’État américain a réaffirmé la position « claire et constante » des États-Unis sur la question du Sahara marocain.

L’objectif de cette visite est clairement défini : relancer le processus de négociations sous l’égide de l’ONU, comme l’ont précisé les services d’Antony Blinken la veille, et la nécessité de relancer le dialogue pour parvenir à une résolution durable.

Cependant, il est important de souligner que ce processus de négociations sous l’égide de l’ONU rencontre actuellement des difficultés significatives pour reprendre son élan.

La dernière rencontre entre les parties impliquées, à savoir le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le groupe séparatiste armé se fait appeler « polisario », remonte à mars 2019. Cette réunion s’est inscrite dans le cadre du deuxième round du format des Tables rondes, une initiative lancée en 2018 par l’ancien émissaire de l’ONU, l’Allemand Horst Köhler.

Ces éléments soulignent la complexité persistante de ce conflit artificiel entretenu le polisario et par l’Algérie qui tout en prétendant ne pas faire partie du conflit, a fait de l’accès à l’Atlantique un objectif (irréalisable) d’intérêt national.