jeudi, février 22, 2024
InternationalNationalSociété

Performance inédite des candidatures du Maroc en 2023

Spread the love

PERFORMANCE INÉDITE DES CANDIDATURES DU MAROC EN 2023

En l’année 2023, les performances exceptionnelles des candidatures marocaines ont été mises en lumière, reflétant la crédibilité et la confiance dont bénéficie le Roi Mohammed VI dans la promotion d’un multilatéralisme solidaire, pragmatique et efficace. Un communiqué du ministère des Affaires étrangères a souligné un taux de réussite de 100% pour l’ensemble des candidatures présentées par le Maroc aux postes vacants au sein des Organisations internationales et régionales.

Le Maroc a réalisé un bilan exemplaire en 2023 en ce qui concerne ses candidatures aux postes disponibles au sein des organisations internationales et régionales. Chacune des positions convoitées a été obtenue, témoignant d’une nouvelle dynamique dans les efforts de candidature marocains.

Le choix des représentants marocains met en évidence le respect, la crédibilité et la confiance inspirés par la vision éclairée du Roi Mohammed VI. Ce succès renforce la position du Maroc au sein des Organisations internationales et régionales, avec 46 candidatures réussies dans diverses instances. Ces succès sont le fruit de campagnes électorales intensives menées par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine, et des Marocains Résidents à l’Étranger.

Les réussites électorales du Royaume du Maroc découlent d’une approche proactive, rationnelle et axée sur les résultats dans la gestion des candidatures marocaines, en accord avec les priorités définies par les hautes orientations du Roi Mohammed VI pour la diplomatie marocaine.

La diversité des postes obtenus en 2023, au sein de 30 Organisations internationales et régionales différentes, reflète la confiance internationale en l’expertise, l’expérience et les compétences du Maroc.

Sur le plan politique, le Maroc a accédé à des postes clés au sein de l’ONU et d’autres organisations internationales, y compris la Vice-Présidence de la 78ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU. Le Royaume du Maroc a également assumé des responsabilités importantes au sein de ses organisations régionales, telles que la Ligue des États Arabes, l’Organisation de la Coopération Islamique, et la Francophonie.




Dans le domaine du désarmement, le Maroc a maintenu sa position à la tête d’organes décisionnels liés à l’Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire et à l’Initiative pour la Création d’un Environnement Propice au Désarmement Nucléaire (CEND).

Concernant les droits de l’Homme, le Royaume du Maroc a accédé pour la première fois au Comité sur l’Elimination de la Discrimination Raciale (CERD), tout en assurant sa réélection au Comité des Droits des Travailleurs Migrants (CMW) et au Comité Consultatif du Conseil des Droits de l’Homme.

Dans le domaine économique, le Maroc a été élu membre des conseils exécutifs de plusieurs Organisations spécialisées, témoignant de son engagement dans le développement économique global.

Au niveau culturel, le Maroc a été désigné membre de plusieurs organes consultatifs de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO).

Sur le plan social, le Royaume du Maroc a été élu à plusieurs postes au sein de la Commission de la Prévention du Crime et de la Justice Pénale, de la Commission des Stupéfiants, et de l’Organe Internationale de Contrôle des Stupéfiants.

Dans le domaine des sports, le Maroc a obtenu des postes de responsabilité au sein de plusieurs instances sportives internationales et régionales, en particulier africaines.

Conformément aux Hautes Orientations Royales, la diplomatie marocaine restera pleinement engagée dans le renforcement de la présence du Maroc dans le système multilatéral. L’appareil diplomatique marocain, en collaboration avec les départements concernés, continuera de promouvoir l’action du Maroc en faveur du renforcement du multilatéralisme pour relever les grands défis mondiaux, en déployant au mieux les compétences marocaines au sein des Organisations internationales et régionales.