jeudi, février 22, 2024
InternationalNational

Libye : le Haut Conseil d’État libyen salue la position du Maroc

Spread the love

CRISE LIBYENNE : LE PRÉSIDENT DU HAUT CONSEIL D’ÉTAT LIBYEN SALUE LA POSITION DU MAROC

Le président du Haut Conseil d’État libyen salue hautement la position du Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed 6, concernant la crise libyenne

Le président du Haut Conseil d’État libyen, Muhammad Meftah Takala, a salué hautement la position du Royaume du Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, concernant la crise libyenne.

Les multiples rounds du dialogue inter-libyen tenus dans le Royaume du Maroc « ont jeté les bases de certaines institutions et mis fin au conflit sanguinaire entre les frères libyens », a indiqué Muhammad Meftah Takala lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens jeudi à Rabat.

Le président du Haut Conseil d’État libyen, qui effectue une visite de travail au Maroc, a souligné à cette occasion que le Haut Conseil d’État libyen est confiant en « la capacité du Royaume du Maroc à faire avancer le processus politique en Libye ».

La position équilibrée du Royaume du Maroc vis-à-vis des différents partenaires politiques en Libye « nous rassure complètement quant à la possibilité d’atteindre des résultats positifs lors des négociations qui se tiennent sur le sol marocain », a soutenu Muhammad Meftah Takala.

L’accord de Skhirat fait désormais foi de document constitutionnel, a ajouté le président du Haut Conseil d’État libyen notant que les deux rounds de pourparlers tenus à Bouznika ont contribué à l’édification des institutions de souveraineté du pays.

Muhammad Meftah Takala a noté à ce propos que la commission mixte (6+6), composée de la Chambre des représentants libyenne et du Haut Conseil d’État libyen constituent une preuve tangible des consensus atteints entre les partenaires libyens pour parvenir à des lois électorales acceptées par tous.

Le président du Haut Conseil d’État libyen effectue une visite de travail officielle au Royaume du Maroc à la tête d’une délégation du Haut Conseil d’État.