jeudi, février 29, 2024
Faits diversNationalReligionSociété

Maroc : un muezzin met fin à ses jours dans une mosquée

Spread the love

MAROC : UN MUEZZIN* MET FIN À SES JOURS DANS UNE MOSQUÉE

*Le muezzin est le membre de la mosquée chargé de lancer l’appel à la prière, au moins cinq fois par jour, souvent depuis le sommet d’un des minarets de ladite mosquée. Cet appel est purement vocal, et il se distingue ainsi de l’appel juif au moyen d’une corne ou de l’appel chrétien au moyen d’une cloche.

Un événement tragique a marqué la communauté religieuse d’un douar près d’Ait Ourir, dans les environs de Marrakech, alors qu’un muezzin mettait fin à ses jours en se su¡c¡dant par pendaiso* à l’intérieur d’une mosquée. Le défunt, un homme de 80 ans, avait récemment affiché des signes de repli sur lui-même, suscitant l’inquiétude parmi les fidèles.

Ce jour-là, le muezzin avait effectué l’appel à la prière matinale, Al Fajr, comme d’habitude, selon les informations rapportées par le journal arabophone Assabah. Après la prière, les fidèles quittèrent la mosquée, laissant l’imam engagé dans une discussion avec certains d’entre eux devant la porte, dans l’attente que le muezzin ferme les lieux. Cependant, ce dernier tarda à s’acquitter de cette tâche.

Face à cette situation inhabituelle, l’imam décida de retourner à l’intérieur de la mosquée pour exhorter le muezzin à fermer rapidement la porte. C’est alors qu’il fit la macabre découverte de ce dernier, pend* avec une corde. Profondément choqué, l’imam appela à l’aide les fidèles encore présents, qui furent horrifiés en constatant le tragique acte de désespoir du muezzin.

Sans perdre de temps, ils contactèrent l’auxiliaire d’autorité, qui, à son tour, alerta le caïd avant de prévenir les services de la gendarmerie relevant du centre d’Ouled Hassoun. Les gendarmes, informés de la situation, se rendirent sur les lieux pour procéder aux premières constatations d’usage et autorisèrent le transport du corps à la morgue de l’hôpital provincial.

La gravité de la situation fut également portée à l’attention du parquet, qui donna l’instruction d’ouvrir une enquête approfondie. Cette enquête vise à élucider les circonstances précises entourant le geste tragique du muezzin, sous réserve de la confirmation de la cause du décès par l’autopsie. Une atmosphère de choc et de tristesse enveloppe désormais la communauté locale, confrontée à cette douloureuse réalité.