jeudi, février 29, 2024
InternationalNational

Entretiens entre Nasser Bourita et le SG adjoint de l’ONU aux Opérations de paix

Spread the love

ENTRETIENS ENTRE NASSER BOURITA ET LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ADJOINT DE L’ONU AUX OPÉRATIONS DE PAIX

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mercredi à Rabat, avec le secrétaire général adjoint des Nations Unies aux Opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, du renforcement de la coopération entre le Maroc et l’ONU sur les questions liées à l’avenir du maintien de la paix à la lumière des mutations géopolitiques mondiales.

À cette occasion, Jean-Pierre Lacroix, qui effectue sa première visite officielle au Maroc, a tenu à exprimer ses vifs remerciements au Royaume pour son engagement de longue date et sa longue contribution aux opérations de maintien de la paix de l’ONU depuis son indépendance.

Le diplomate onusien a loué les efforts inlassables déployés par les Forces armées royales, conformément aux très hautes instructions du roi Mohammed VI, servant sous la bannière des Nations Unies, dans le cadre des missions de maintien de la paix qu’ils mènent avec abnégation, dévouement et engagement dans les différents théâtres en Afrique, notamment.

Le secrétaire général adjoint des Nations Unies aux Opérations de paix de l’ONU s’est également félicité du rôle du Maroc hautement apprécié par les Nations Unies dans tous les processus de négociation concernant la réforme de l’architecture du maintien de la paix initiée par le secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

«La contribution et le soutien du Maroc aux opérations de maintien de la paix sont fondamentaux pour nous», a souligné Jean-Pierre Lacroix dans une déclaration à la presse au terme de ces entretiens, relevant que le Royaume du Maroc est l’un des partenaires «les plus solides» du maintien de la paix, notamment pour son apport et son appui constants aux initiatives prises pour favoriser le maintien de la paix et offrir des réponses adaptées aux crises en évolution.

La contribution «exceptionnelle» du Maroc aux opérations de maintien de la paix a un prix, a ajouté le responsable onusien qui a tenu à rendre hommage, lors de son entretien avec le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, aux 60 Marocains qui ont fait le sacrifice suprême au service de l’ONU. «Nous regardons vers l’avenir avec le Maroc», a fait observer le diplomate onusien, soulignant les défis actuels auxquels l’ONU fait face dans ses opérations de maintien de la paix.

Dans ce sens, Jean-Pierre Lacroix a affirmé qu’«il nous appartient ensemble de répondre à ces défis», se disant très confiant que la contribution marocaine à ces efforts sera extrêmement importante et déterminante.




Pour sa part, Nasser Bourita a réitéré, lors de cet entretien, l’appui ferme et résolu du Royaume du Maroc, conformément aux très hautes instructions royales, aux différentes initiatives portées par le secrétaire général de l’ONU depuis 2017, notamment l’Initiative de l’Action pour le Maintien de la Paix de l’ONU «A4P», visant à permettre à l’ONU d’être au diapason des défis multidimensionnels auxquels font face les opérations de maintien de la paix aujourd’hui.

Compte tenu des mutations géopolitiques que connaît le monde, les Opérations de Maintien de la Paix de l’ONU qui célèbrent leurs 75ème anniversaire nécessitent une approche nouvelle holistique et opérationnelle en phase avec la réalité sur le terrain et une approche inclusive impliquant tous les intervenants, pour favoriser des solutions politiques réalistes et pérennes, a-t-il affirmé.

Le ministre marocain des affaires étrangères a, à cette occasion, exprimé le plein appui du Royaume du Maroc au Sommet pour l’Avenir prévu lors de la 79ème session de l’Assemblée générale en 2024, avec l’espoir qu’il débouche sur une vision nouvelle avec des objectifs précis pour le renforcement du multilatéralisme et la revue globale de l’architecture du maintien de la paix.

Le chef de la diplomatie marocaine a également rappelé les engagements pris par le Royaume du Maroc suite au lancement de son Plan d’Action «Femmes, Paix et Sécurité», mais également des initiatives qu’il a portées au sein des Nations Unies, notamment dans le cadre de la lutte contre les discours de haine et de la mésinformation contre les Casques bleus des Nations Unies.

À rappeler que le Maroc est classé parmi les dix premiers pays dans le monde qui contribuent aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Il déploie actuellement 1.724 Casques bleus en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Sud-Soudan.

Le Royaume du Maroc préside depuis de nombreuses années le groupe de coordination du Mouvement des Non-Alignés sur le maintien de la paix de l’ONU à New York. Il a été également initiateur de la création d’un groupe d’États affinitaires sur les questions de lutte contre les discours de haine et de mésinformation contre les Casques bleus.