dimanche, mars 3, 2024
Faits diversNationalSociété

El Jadida: un faux avocat récidiviste arrêté au tribunal

Spread the love

EL JADIDA : UN FAUX AVOCAT RÉCIDIVISTE ARRÊTÉ AU TRIBUNAL

Un individu récidiviste, ayant déjà été condamné à Casablanca pour usurpation de la fonction d’avocat, a été appréhendé au sein du tribunal de la famille à El Jadida. La séquence d’événements qui a conduit à son arrestation révèle une tentative calculée d’engager une procédure judiciaire frauduleuse.

L’individu en question s’était présenté au bureau du secrétariat-greffe dans le tribunal de la famille, feignant d’être un avocat légitime. Cependant, la vigilance de la secrétaire a été cruciale, car elle l’a immédiatement reconnu comme étant le même individu condamné à Casablanca. Elle a rapidement informé la substitute du procureur du roi, déclenchant ainsi son arrestation.

Suite à cette arrestation, le juge d’instruction près le tribunal de première instance d’El Jadida a pris des mesures sévères en ordonnant l’incarcération de l’usurpateur à la prison de Sidi Moussa. Cette décision découle du fait que l’individu avait déjà été condamné par le passé pour des méfaits similaires.

L’interrogatoire mené par la substitute du procureur du roi a révélé des détails inquiétants. Face à des questions spécifiques sur sa prétendue profession d’avocat et sur son affiliation au barreau, le faux avocat s’est montré incapable de fournir des réponses cohérentes, confirmant ainsi ses agissements frauduleux.

La magistrate a alors ordonné au service de sécurité du tribunal d’arrêter le suspect, le remettant par la suite aux autorités de la police judiciaire pour approfondir l’enquête sur les charges qui pèsent contre lui. Conduit au siège de la sûreté provinciale, le faux avocat a été placé en garde à vue sur ordre du procureur du roi.

Lors de son interrogatoire, l’individu a confessé avoir usurpé la fonction d’avocat. Il exploitait cette fausse identité pour tromper ses victimes, les convainquant qu’il pouvait intervenir en leur faveur dans des affaires judiciaires. Cependant, il a gardé le silence sur le nombre exact de victimes qu’il aurait escroquées à Casablanca et El Jadida.

La phase suivante de l’enquête a vu le faux avocat être présenté devant le procureur du roi. Après l’audition de ce dernier, le suspect a été déféré en état d’arrestation devant le juge d’instruction. Ce magistrat a pris la décision de le placer en détention préventive, en attendant le début d’une enquête détaillée dont la première audience est prévue pour le 28 novembre prochain.