mardi, juillet 23, 2024
NationalsantéSociété

Les travaux du nouveau CHU de Rabat avancent bien

LES TRAVAUX DU NOUVEAU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE (CHU) DE RABAT AVANCENT BIEN

Les travaux du nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rabat, qui a été officiellement inauguré par le roi Mohammed VI le 5 mai 2022, progressent à un rythme rapide.

Ce tout nouvel hôpital de pointe devrait avoir une capacité d’environ 1 000 lits.

Situé à proximité de l’actuel CHU Ibn Sina, le site du nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rabat est le plus vaste et le plus moderne de toute la région du Maghreb et d’Afrique.

Une multitude d’ouvriers, utilisant divers équipements, sont activement engagés sur ce chantier colossal, implanté au cœur du quartier huppé du Souissi.

Couvrant une superficie totale d’environ 13 hectares, la construction du futur établissement de santé de Rabat nécessitera un investissement de 6 milliards de dirhams.

Ce complexe hospitalier sera composé de plusieurs éléments, notamment un hôpital général avec une capacité totale de 916 lits, un Institut de la Ligue cardiovasculaire disposant de 90 lits, ainsi qu’un centre d’enseignement et de conférences avec un internat.

Selon les informations fournies, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a effectué une visite d’inspection sur le chantier le 15 avril 2023, et les travaux devraient être achevés d’ici la fin de l’année 2024.

Il est important de noter qu’en date du 7 juillet 2020, le ministère de la Santé a accordé le contrat de conception du futur hôpital universitaire Ibn Sina de Rabat à la société marocaine « AWM Architectes Urbanistes » et à la société française « AIA Life Designers ».

Ce nouvel hôpital Ibn Sina, qui remplacera l’actuel CHU construit en 1954 et ayant fait l’objet de plusieurs opérations d’extension et de rénovation au fil des années, est promis à devenir un modèle d’excellence hospitalière, alliant haute qualité environnementale et énergétique, et représentant un équilibre entre la nature et la haute technologie.

Le projet repose sur une tour jardin bioclimatique de 140 mètres de hauteur, située sur un socle s’ouvrant sur un parc de 6,5 hectares. Cette tour jardin est non seulement un symbole de modernité, de qualité des soins, mais aussi de l’engagement écologique du Maroc.