dimanche, mai 26, 2024
InternationalSociété

Badr Hari dénonce le génocide à Gaza

BADR HARI DÉNONCE LE GÉNOCIDE À GAZA

Le champion marocain de kickboxing, Badr Hari, a récemment exprimé à nouveau ses préoccupations quant au conflit entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas. En dépit des appels à la trêve, les bombardements sur Gaza se poursuivent, une situation tragique que Badr Hari a fortement condamnée. Il a partagé son indignation à travers des publications sur les réseaux sociaux, dénonçant le déroulement des événements.

Le champion marocain a souligné que les vidéos circulant en ligne ne montrent que des scènes de mort et de destruction. Il a insisté sur le fait qu’il n’y a pas de réponse armée visible de la part des Palestiniens, ni d’affrontements dans les rues, ni de signes de riposte. Pour lui, cette situation ne peut pas être qualifiée de guerre, mais plutôt de génocide, exprimant ainsi son désarroi face aux terribles conséquences des bombardements sur la population civile.

À noter que la définition d’un nettoyage ethnique est une tentative de création de zones géographiques à homogénéité ethnique par la violence, la déportation ou le déplacement forcé, ce qui est le cas. Selon les Nations Unies, plus d’1,4 million de Palestiniens ont été contraints de quitter leur domicile depuis le début du conflit

Quelques jours après l’attaque surprise du Hamas et la riposte israélienne, Badr Hari avait déjà pris position. Il s’était montré profondément attristé et révolté par les images de violence impliquant des civils innocents. Sur Instagram, il avait exprimé ses condoléances à tous ceux qui avaient perdu des proches. Selon lui, l’invasion israélienne de Gaza (une vengeance aveugle) était une décision inquiétante qui ne ferait qu’aggraver la misère des habitants de Gaza, sans aucune perspective positive.

Le bilan des victimes, tel que rapporté par le ministère de la Santé du Hamas, est alarmant, avec des milliers de morts, dont de nombreux enfants, et de nombreux blessés depuis le début des bombardements israéliens sur la bande de Gaza. Cette situation a provoqué une crise humanitaire de grande ampleur, soulignant l’urgence d’une résolution pacifique et d’une aide humanitaire pour la région.




À lire aussi :

Gaza: l’armée la plus morale au monde poursuit ses bombardements