lundi, juillet 15, 2024
Faits diversNationalSociété

Séisme au Maroc : des détournements de dons ?

SÉISME AU MAROC : DES DÉTOURNEMENTS DE DONS ?

À propos de la Présidence du Ministère Public : la présidence du ministère public est l’autorité présidentielle des parquets près tribunaux du royaume et supervise la mise en œuvre de la politique pénale, suit l’action publiques et les affaires dans lesquelles le ministère public est partie.

La présidence du Ministère public a donné ses instructions aux parquets près des différents tribunaux du Maroc, pour traiter, avec le sérieux et la célérité requis, les plaintes et dénonciations concernant le détournement, par certains individus, de produits de consommation et de provisions fournis à titre bénévole dans le cadre des campagnes de solidarité avec les victimes du séisme tragique ayant frappé certaines provinces et régions du pays, faisant près de 3 000 morts.

En outre, ajoute la présidence du Ministère public dans un communiqué, «les services de la police judiciaire ont été chargés de diligenter des enquêtes approfondies» au sujet de ces dénonciations et d’engager les procédures juridiques qui s’imposent à l’encontre de toute personne soupçonnée d’implication, de participation ou de complicité dans ces actes.

La présidence du Ministère public a également donné ses instructions pour l’ouverture d’enquêtes et la détermination des responsabilités légales de toute personne présumée impliquée dans la propagation de fausses nouvelles tendant à semer la peur parmi les sinistrés et l’ensemble des citoyens et procéder, sur cette base, à l’établissement des conséquences juridiques, fait savoir la même source.

Cette démarche, souligne-t-on, fait suite à la consultation d’articles de presse et d’informations diffusées sur les réseaux sociaux, faisant état d’un prétendu détournement, par certains individus, de produits de consommation et de provisions mobilisés à titre bénévole dans le cadre des campagnes de solidarité avec les victimes sinistrées.

Les instructions de la présidence du Ministère public procèdent de son attachement à faire appliquer, strictement et fermement, la loi à l’encontre de toute personne présumée impliquée dans ces faits criminels durement réprimés par le législateur marocain, note le communiqué, ajoutant qu’il s’agit également de protéger les nobles actions bénévoles de solidarité envers les populations éligibles, et à sanctionner tous les actes criminels susceptibles d’y porter atteinte.