vendredi, juin 21, 2024
Faits diversInternationalNationalsport

(Vidéo) Maroc-RDC : plainte de Yasmine Mrabet contre Ruth Kipoyi

(Vidéo) Maroc-RDC : plainte de Yasmine Mrabet contre Ruth Kipoyi

Suite à une rencontre amicale de football féminin qui s’est déroulée entre l’équipe féminine du Maroc et celle de la République démocratique du Congo, une situation inattendue a émergé. Yasmine Mrabet, une joueuse de l’équipe marocaine, a été la cible d’une agression physique perpétrée par Ruth Kipoyi, une joueuse congolaise. Cet incident a conduit Yasmine Mrabet à déposer une plainte contre Ruth Kipoyi.

L’événement s’est produit lors du match que l’équipe féminine du Maroc a remporté 3 à 2 contre l’équipe féminine de la République démocratique du Congo. Au cours de cette rencontre, Ruth Kipoyi a attaqué physiquement Yasmine Mrabet, créant une scène choquante sur le terrain.

L’agression a eu lieu juste avant l’heure de jeu, dans un contexte où les tensions étaient déjà palpables. Ruth Kipoyi avait précédemment été expulsée pour un tacle dangereux sur Najat Badri, une autre joueuse marocaine. En réaction à cette expulsion, Ruth Kipoyi a donné un coup de pied à Badri sans chercher à jouer le ballon, un geste qui s’est déroulé sous les yeux de l’arbitre. Face à cet acte flagrant, l’arbitre n’a pas hésité à brandir un carton rouge à l’encontre de Ruth Kipoyi.

Alors que plusieurs joueuses marocaines ont tenté d’intervenir, la situation a commencé à dégénérer. Ruth Kipoyi, perdant son calme, a réagi violemment lorsque Yasmine Mrabet s’est approchée pour tenter de la calmer. Ruth Kipoyi a asséné un coup de poing à Yasmine Mrabet, la faisant tomber au sol.

Malgré la violence de l’agression, Yasmine Mrabet a réussi à se relever rapidement, aidée par une de ses coéquipières qui a tenté de la retenir pour éviter une escalade de la violence. Le match a failli se transformer en une véritable bagarre avant de finalement pouvoir reprendre, cinq minutes plus tard. Ruth Kipoyi a été exclue du jeu à la 59ème minute.

Suite à cet incident, Ruth Kipoyi a pris conscience de la gravité de son geste. Elle a choisi de s’excuser publiquement envers Yasmine Mrabet à travers un post sur Instagram, où elle a exprimé son regret pour son comportement. Ruth Kipoyi a également reconnu avoir déçu les supporters de son équipe et a exprimé son désir de faire amende honorable envers Yasmine Mrabet et tous ceux qui ont été affectés par son comportement inapproprié.

« Mes actions d’hier ne reflètent pas qui je suis en tant que personne. J’ai perdu mon calme lors d’un match passionné et j’ai agi d’une manière qui me déçoit. À Yasmin en particulier, je présente mes sincères excuses. J’espère que vous allez bien aujourd’hui et ne vous souhaite que le meilleur pour l’avenir. Je suis désolée. Le football est un sport passionné et on peut parfois se sentir lésé sur le terrain, mais il faut contrôler ses émotions. Je dois apprendre de cela et devenir une meilleure personne. À mes coéquipiers, au staff et aux supporters de la RD Congo, je vous ai laissé tomber, mais je ferai de mon mieux pour me rattraper à l’avenir », a-t-elle écrit.

Mais cela ne semble pas avoir été suffisant pour calmer la colère de Yasmine Amrabat qui s’en remet désormais à la justice.







 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yasmin Mrabet (@yasminmrabet21)





 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @kipoyi_monique_ruth