lundi, juillet 15, 2024
InternationalNationalSociété

Concours Polytechnique Paris : 41 étudiants marocains admis

CONCOURS POLYTECHNIQUE PARIS : 41 ÉTUDIANTS MAROCAINS ADMIS

L’École polytechnique, couramment appelée Polytechnique et surnommée en France l’« X », est l’une des 204 écoles d’ingénieurs françaises accréditées au 1ᵉʳ septembre 2020 à délivrer un diplôme d’ingénieur.

Chaque année, les étudiants marocains continuent d’impressionner par leurs brillantes performances aux concours d’admission de l’Ecole polytechnique de Paris, l’une des institutions d’enseignement supérieur les plus prestigieuses au monde. Les résultats du jury publiés ont confirmé cette tendance, mettant en évidence l’excellence académique des candidats marocains.

Sur les soixante places réservées aux étudiants étrangers pour intégrer la filière classe préparatoire aux grandes écoles, les étudiants marocains ont remporté la première place de manière éclatante, décrochant pas moins de 41 admissions. Ce nombre impressionnant de réussites témoigne du niveau académique élevé et du dévouement des étudiants marocains dans leur quête de l’excellence.

En plus des étudiants marocains, dix autres nationalités se sont également illustrées dans ces concours d’admission. La Tunisie a obtenu la deuxième place avec dix admissions, démontrant également la qualité de son système éducatif et la compétence de ses étudiants.

Enfin, neuf autres pays se partagent la troisième place du podium, avec un étudiant admis par pays. Ces pays sont, dans l’ordre alphabétique, l’Algérie, l’Autriche, le Canada, le Chili, le Congo, le Liban, la Roumanie et la Tchécoslovaquie.



Ces résultats remarquables des étudiants marocains viennent confirmer la reconnaissance de l’excellence de la formation académique au Maroc.

En 2021, cette réussite avait déjà été saluée par Gaëlle Le Goff, directrice des relations internationales de l’Ecole polytechnique, qui avait souligné le niveau impressionnant en mathématiques des étudiants marocains, qualifiant leur succès aux concours des écoles d’ingénieurs de « véritable prouesse ».

Un exemple éloquent de cette réussite marocaine se trouve dans les admissions de l’année précédente, en 2022, où seize élèves marocains ont réussi à intégrer l’Ecole polytechnique de Paris. Parmi ces étudiants, treize provenaient du Lycée d’excellence de Benguérir, une institution reconnue pour la qualité de son enseignement et le développement des talents académiques marocains.

Ces performances exceptionnelles des étudiants marocains sont un témoignage de leur engagement envers l’éducation et leur désir de briller dans des institutions académiques de renommée internationale.

Ils sont un motif de fierté pour le Maroc et démontrent que le pays a su cultiver un vivier de talents prêts à relever les défis de l’avenir avec succès.



Cette réussite vient confirmer la qualité du système éducatif national et l’engagement et le sérieux de la jeunesse marocaine, qui se distingue au niveau national et international, et fait rayonner le Royaume dans le domaine académique.

Cette excellence de la jeunesse marocaine a été soulignée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, lors du Discours adressé par le Souverain à Son peuple à l’occasion du 24ème anniversaire de son accession au Trône : “Aussi longtemps que le sérieux est le moteur de nos actions, nous réussirons à renverser les difficultés et à relever les défis. De fait, chaque fois que la jeunesse marocaine a eu les moyens de donner la pleine mesure de son sérieux et de son patriotisme, elle a fasciné le monde par des performances d’un calibre inédit, à l’instar de l’exploit accompli par la Sélection nationale à la dernière Coupe du monde de football”.

Le sérieux et la motivation sont donc les maîtres mots de cette jeunesse marocaine enthousiaste et compétente, qui jouit de l’attention et du soutien continus de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, qui appelle à célébrer le “génie marocain”, et à redoubler d’inventivité et de créativité, à l’instar des jeunes marocains qui se sont distingués à travers la réalisation de la première voiture de fabrication locale, et du premier prototype de voiture à hydrogène.

Ces exemples, et ceux des jeunes marocains admis à l’Ecole Polytechnique de Paris, viennent démontrer l’engagement et la détermination des compétences nationales, qui ont su s’affirmer à travers leur savoir-faire et leur persévérance, et réaliser des exploits qui donnent la pleine mesure de la valeur et de l’importance des efforts consentis par le Royaume dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Cette réussite contribue à renforcer l’image du Royaume sur la scène internationale en tant que terre fertile pour l’émergence de talents prometteurs, et montre que le “génie marocain” est aujourd’hui une force motrice majeure pour le développement du pays et une source d’inspiration pour les jeunes du monde entier.