lundi, juillet 15, 2024
NationalSociété

Les nouvelles autoroutes en projet au Maroc

LES NOUVELLES AUTOROUTES EN PROJET AU MAROC

Le Maroc se trouve dans une phase active de développement de son réseau autoroutier avec la mise en place de nouveaux projets ambitieux.

Ces projets visent à améliorer l’accessibilité et la connectivité à travers le pays, ainsi qu’à renforcer l’efficacité du transport routier.

Plusieurs autoroutes sont en cours de planification et de réalisation, ce qui permettra de relier différentes régions du Maroc de manière plus rapide et efficace.

Ces nouveaux tronçons autoroutiers contribueront à faciliter les déplacements des personnes et des marchandises, favorisant ainsi le développement économique et le commerce à l’échelle nationale.

Élargissement de l’autoroute Casablanca – Berrechid

Élargissement de la route port Nador West Med – aéroport international Nador-Al Aroui

Plusieurs projets majeurs sont en cours au Maroc, notamment l’élargissement de l’autoroute reliant Casablanca à Berrechid (31 kilomètres) ainsi que la route de déviation reliant le port Nador West Med à l’aéroport international Nador-Al Aroui.

Ces travaux connaissent déjà une avancée significative, avec une progression de plus de 40% pour les lots 2 et 3, selon Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM).

Le directeur général annonce que le début des travaux est imminent et qu’ils se dérouleront sur une période de quatre ans, avec une date de fin prévue pour 2026.




L’autoroute Guercif-Nador

En outre, les travaux de construction de l’autoroute Guercif-Nador, représentant un investissement de plus de 2 milliards de dirhams, ont été lancés.

Ce projet revêt une grande importance dans le développement de la région, car il permettra d’améliorer ses infrastructures de transport et de faciliter les déplacements du Nord et de l’Est vers le Sud du pays.

Cette nouvelle voie de communication jouera un rôle essentiel dans la connectivité régionale et contribuera à renforcer l’accessibilité, favorisant ainsi le développement économique et social de la zone concernée.

La nouvelle autoroute Rabat – Casablanca

De plus, le projet de construction de la nouvelle autoroute entre Rabat et Casablanca, qui s’étend sur une distance de 60 kilomètres, est toujours en cours.

Son principal objectif est de soulager la congestion du trafic sur cet axe routier crucial, avec un investissement estimé à 5 milliards de dirhams.

L’initiative vise à établir une liaison directe entre la rocade Rabat (Tamesna) et le périphérique sud de Casablanca (Tit Mellil).

Annoncé en 2016 pour résoudre les problèmes de saturation de l’autoroute A1, ce projet implique la construction de 3 grands ouvrages pour traverser les cours d’eau de Cherrat, de Nfifikh et d’El Maleh.




À noter qu’une nouvelle autoroute Casablanca – Settat sera lancée prochainement.

Ces projets d’élargissement et de construction ont pour objectif d’améliorer la capacité et la fluidité de ces axes routiers clés, afin de répondre à la demande croissante de circulation et de faciliter les déplacements des usagers.

De nombreux projets en cours de réalisation:

– Le triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid sur une longueur de 20 km

– Le triplement de l’autoroute de contournement de Casablanca sur une longueur de 30 km- Le triplement de l’autoroute Tit Mellil- Berrechid sur une longueur de 30 km– Une autre autoroute entre les deux villes sera réalisée sur une longueur de 60 km

– La réalisation de l’autoroute Guercif – Nador sur une longueur de 104 km

– La voie Express El Hajeb-Rissani sur une longueur de 405 km

– La construction de l’autoroute Marrakech-Fès-Meknès via Béni Mellal sur une longueur de 180 km (la réalisation la plus « importante » car la plupart des autoroutes existantes sont des flux de circulation verticaux, alors que celle-ci aura des flux de circulation horizontaux)

– La rocade Nord-Est du Grand Agadir

– Le renforcement de la route nationale N°11 reliant la zone franche et la route nord-est sur une longueur de 40 km

– La mise à niveau de la voie express urbaine à Agadir, dont la réalisation de trémies sur une longueur de 20 kilomètres

Ces différents projets sont planifiés pour être terminés avant 2030 en vue de la potentielle organisation de la Coupe du Monde de football par le Maroc, en partenariat avec l’Espagne et le Portugal.




Amélioration et modernisation des autoroutes existantes

Parallèlement, les autoroutes existantes bénéficient également d’importants travaux d’amélioration et de modernisation. Ces efforts ont pour objectif de résoudre les problèmes de congestion et de fluidifier le trafic sur les routes déjà existantes. Des mesures sont prises pour élargir certaines voies, renforcer la sécurité routière et mettre en place des systèmes de gestion du trafic plus avancés.

En investissant dans l’expansion et l’amélioration de son réseau autoroutier, le Maroc cherche à stimuler le développement économique, à encourager le tourisme et à renforcer la connectivité entre les différentes régions du pays.

Ces projets témoignent de l’engagement du gouvernement marocain en faveur du développement des infrastructures routières et de son ambition d’améliorer la qualité de vie des citoyens et la compétitivité économique du pays.

Il convient de souligner que le réseau autoroutier marocain s’étend sur 1 800 kilomètres, jouant ainsi un rôle essentiel dans le développement économique et social, ainsi que dans la connectivité régionale et le renforcement de leur croissance.