mardi, juillet 23, 2024
Faits diversInternationalNational

(Vidéo) Espagne: un individu recherché par le Maroc arrêté

(VIDÉO) ESPAGNE: ARRESTATION D’UN INDIVIDU RECHERCHÉ PAR LE MAROC

La police espagnole a réussi à capturer un homme recherché par les autorités marocaines à Tarragone, une ville située dans le nord de l’Espagne.

Cette arrestation fait suite à un mandat d’arrêt international émis par le parquet de la Cour d’appel de Nador, au Maroc.

L’homme en question est accusé d’avoir commis des crimes extrêmement graves, notamment des homicides, des affiliations à des organisations criminelles, du trafic de drogue et d’êtres humains, ainsi que l’importation illégale d’armes.

La capture de cet individu a été rendue possible grâce aux efforts du Groupe des Fugitifs de la police espagnole, spécialisé dans la traque des fugitifs internationaux.

Les agents ont pu identifier l’homme après avoir repéré une annonce le concernant sur un site internet.

Une fois son identité confirmée, la police a mis en place une surveillance discrète, qui a finalement abouti à son arrestation lorsqu’il a tenté de vendre un véhicule à Tarragone.

Le suspect s’est rendu, accompagné d’une femme, dans une station-service située le long de la route N-240, où il avait fixé un rendez-vous avec un potentiel acheteur.




Les enquêteurs ont suivi discrètement le fugitif jusqu’à la station-service.

À leur arrivée, ils ont constaté que l’homme était au volant d’un véhicule différent de celui qui avait été annoncé, ce qui a éveillé leurs soupçons.

Méfiants, ils ont remarqué que le suspect proposait à l’acheteur potentiel de le suivre jusqu’à un autre endroit.

C’est à ce moment précis que les enquêteurs ont décidé d’intervenir et d’arrêter le fugitif avant qu’il ne puisse s’échapper.

Par la suite, il a été révélé que l’individu arrêté était également sous le coup d’une interdiction d’entrée en Allemagne en raison de son implication dans des actes de violence et de possession illégale d’armes.

Cette information vient s’ajouter aux accusations déjà lourdes qui pèsent sur lui.

Après son arrestation, il a été remis aux autorités judiciaires du tribunal central numéro 1 de Tarragone, qui devront maintenant examiner la demande d’extradition émise par le Maroc.

Si l’extradition est accordée, l’homme devra faire face à la justice marocaine pour répondre de ses actes présumés.