mercredi, mai 29, 2024
InternationalNational

Le Maroc ne participe pas au conflit en Ukraine

NASSER BOURITA: «LE MAROC NE PARTICIPE D’AUCUNE MANIÈRE QUE CE SOIT AU CONFLIT EN UKRAINE»

Le Maroc ne participe d’aucune manière que ce soit au conflit en Ukraine. C’est ce qu’ a indiqué, à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, en visite de travail dans le Royaume, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a réaffirmé «la position constante du Maroc sur le respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté des pays».

Nasser Bourita a noté que le Maroc s’est engagé depuis le début de la crise en Ukraine à privilégier le respect de la légalité et du Droit international et le non-recours à la force pour le règlement des conflits, ainsi que l’encouragement du dialogue et du respect des résolutions pertinentes de l’Organisation des Nations unies.




«Le Maroc est concerné par cette guerre car, premièrement, elle nuit à la sécurité et à la stabilité régionales, et deuxièmement à cause de ses répercussions et conséquences économiques sur de nombreux pays, dont le Royaume», a expliqué le chef de la diplomatie marocaine.

«Le Maroc entretient de bonnes relations avec la Russie et l’Ukraine et promeut une solution pacifique à ce conflit», a-t-il dit. Il a ainsi cité l’initiative de paix proposée par le président ukrainien Volodymir Zelensky, ainsi que les autres contributions, tout en précisant que ces dernières ne doivent aucunement dévier de l’objectif central: celui de promouvoir une issue pacifique à ce conflit.

La visite du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba au Royaume du Maroc est la première d’un ministre ukrainien des Affaires étrangères depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1992.