lundi, juin 24, 2024
InternationalNationalSociété

Lacoste s’excuse auprès du Maroc

LA MARQUE LACOSTE PRÉSENTE SES EXCUSES AU MAROC

La situation entourant les polos Lacoste affichant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, évolue avec de nouveaux développements.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de prêt-à-porter ont exprimé leurs regrets quant à la commercialisation controversée de ces produits.

Il y a quelques mois, Lacoste avait déclenché une vive polémique lorsqu’elle a lancé sa nouvelle collection, comprenant des polos avec une carte du Maroc tronquée qui ne représentait pas ses provinces du sud. Face à l’indignation suscitée au Maroc, le ministère de l’Industrie et du Commerce a réagi rapidement en prenant des mesures appropriées.

Suite à une question écrite du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD) à la Chambre des représentants, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a assuré que des enquêtes approfondies ont été menées sur le terrain.

Ces enquêtes ont ciblé à la fois les points de vente et les fabricants du secteur textile.




Les résultats de ces investigations ont révélé que le produit incriminé n’avait pas été fabriqué par une entreprise marocaine et n’avait pas été vendu dans les points de vente officiels au Maroc.

Il a été établi que la responsabilité ne revenait pas à l’industrie textile marocaine.

Dans sa réponse, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a également souligné que des discussions avaient eu lieu avec les responsables de Lacoste en France.

Ces derniers ont exprimé leurs regrets pour cet « incident involontaire » et ont collaboré pour trouver une solution adéquate.

En conséquence, le produit incriminé a été retiré de tous les points de vente officiels de Lacoste à travers le monde.

Cette mesure vise à rectifier l’erreur et à réaffirmer l’importance de représenter de manière précise et respectueuse les frontières d’un pays sur les produits commerciaux.

Les autorités marocaines restent vigilantes pour prévenir de telles situations à l’avenir et protéger l’intégrité territoriale du pays.




À lire aussi:

Un polo Lacoste provoque une vive polémique