lundi, juillet 22, 2024
NationalSociété

Auto: Neo Motors et NamX renforcent le « made in Morocco »

AUTOMOBILE : « NEO MOTORS » ET « NAMX » RENFORCENT LA PROMOTION DU « MADE IN MOROCCO »

Le modèle de la voiture du premier constructeur marocain « Neo Motors » et le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par la société « NamX » sont deux projets qui renforcent la promotion du « Made In Morocco » dans l’industrie automobile, a indiqué l’économiste et spécialiste des politiques publiques, Abdelghani Youmni.

Abdelghani Youmni





Ces deux projets novateurs, présentés lundi au Roi Mohammed VI, confirment le passage du Royaume d’une plateforme d’atterrissage de l’industrie délocalisée, à un espace d’industrie locale, technologique et innovante, a expliqué M. Youmni dans une déclaration à la MAP.

La vision du Roi Mohammed VI a permis au Maroc de se transformer, d’orienter les dépenses publiques vers l’édification d’infrastructures et vers les réformes structurelles afin de se lancer vers le défi de l’industrialisation, de développement et de la croissance de long terme, a-t-il soutenu, ajoutant que ces deux initiatives consacrent également la Vision Royale en matière de développement durable et d’énergies renouvelables.

Ainsi, le prototype de « NamX » est une consécration de l’usage de l’hydrogène vert, a relevé l’économiste, précisant que cette voiture disposera d’une autonomie de huit cent kilomètres pour un taux de charge de seulement quatre minutes.

Il s’agit d’une industrie qui se base essentiellement sur le solaire, l’éolien, l’ammoniac et l’hydrogène et le Maroc est en pole position dans la production de ces intrants de l’énergie propre de demain, a-t-il fait remarquer.

Selon M. Youmni, l’hydrogène vert, faisant partie de Power-To X, ne dégagera pas seulement de l’énergie propre, mais il pourra transformer le Maroc en gisement de développement des chaînes de valeurs globales et locales et un avantage comparatif hors concurrence dans l’optimisation des coûts de production et la décarbonation.




Ces réussites, qui se superposent et s’agrègent, sont autant de confirmation de la renaissance que vit le Maroc et qui est le fruit de sa résilience et de sa détermination pour mettre le développement technologiques et durable au centre de ses stratégies de rupture qui glorifient l’esprit du collectif et de l’ouverture, a-t-il conclu.

Société détenue par des capitaux marocains, « Neo Motors » a mis en place une unité industrielle à Ain Aouda (Région Rabat-Salé-Kénitra), pour la fabrication de véhicules automobiles destinés au marché local et à l’export, avec une capacité annuelle prévisionnelle de 27.000 unités et un taux d’intégration locale de 65%.

L’investissement total prévisionnel de ce projet s’élève à 156 millions de dirhams et permettra à terme la création de 580 emplois.

S’agissant du prototype du véhicule à hydrogène de NamX, qui est nommé HUV (Hydrogen Utility Vehicle), il a été conçu en collaboration avec le bureau de design et carrossier italien de référence Pininfarina.

Le design intérieur du véhicule a été réalisé par des talents marocains.

Ce modèle sera alimenté en hydrogène par un réservoir central que viendront compléter six capsules amovibles, permettant de garantir une autonomie importante et de faciliter la recharge hydrogène en quelques minutes.