lundi, juillet 22, 2024
EconomieInternationalNational

Maroc-Israël : hausse des échanges commerciaux

MAROC-ISRAËL: HAUSSE DE 258% DES ÉCHANGES COMMERCIAUX AU PREMIER TRIMESTRE 2023

Au premier trimestre de l’année 2023, les échanges commerciaux entre Israël et le Maroc ont atteint un volume de 25,1 millions de dollars, d’après les chiffres du Bureau central israélien des statistiques rapportés par le think tank américain The Abraham Accords Peace Institute. Ce montant inclut une somme de 13,8 millions de dollars pour le mois de janvier seulement.




Les échanges commerciaux entre le Royaume du Maroc et Israël se sont chiffrés à 25,1 millions de dollars au premier trimestre 2023, en augmentation de 258,57% par rapport aux trois premiers mois de 2022.

C’est ce qu’a indiqué The Abraham Accords Peace Institute (AAPI) dans sa dernière newsletter. Selon les données du Bureau central israélien des statistiques relayées par l’Abraham Accords Peace Institute, le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël a atteint 25,1 millions de dollars au cours du premier trimestre de l’année en cours, avec une performance particulièrement impressionnante pour le mois de janvier, où les échanges ont totalisé 13,8 millions de dollars, soit une augmentation de 626% par rapport à l’année précédente.

Cette tendance positive témoigne de la consolidation des relations économiques entre les deux pays depuis la réactivation de leurs mécanismes de coopération en 2020, ce qui a conduit à une augmentation significative du volume des échanges commerciaux entre les deux pays.




En effet, en 2022, les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont atteint environ 180 millions de dollars, soit une augmentation de 160% par rapport à 2020.

Les exportations israéliennes vers le Maroc se sont élevées à environ 40 millions de dollars en 2022, principalement dans les produits chimiques (43%), les machines (19%) et les produits de transport (15%), tandis que le Maroc a exporté vers Israël un total de 140 millions de dollars de produits en 2022, notamment des produits textiles (59%) et des produits frais et alimentaires (36%).

Afin de consolider ces échanges commerciaux, plusieurs accords ont été signés entre les ministères et les organisations patronales des deux pays, et l’ouverture d’une mission économique israélienne au Maroc est en cours de préparation pour renforcer les relations d’affaires entre les entreprises des deux pays, comme l’a annoncé le ministre israélien de l’Économie et de l’Industrie, Nir Barkat, lors de sa visite de travail au Maroc à l’occasion du 15ème Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM).