mercredi, mai 29, 2024
NationalSociété

Réforme de l’éducation : le gouvernement fait le point

RÉFORME DE L’ÉDUCATION (FEUILLE DE ROUTE 2022-2026): LE GOUVERNEMENT FAIT LE POINT

L’accompagnement des élèves, la formation des enseignants et la réhabilitation des établissements scolaires ont été les points les plus saillants de la réunion de suivi de la mise en œuvre du chantier de la réforme de l’éducation, présidée vendredi à Rabat par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch, a affirmé le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa.

Cette rencontre a permis de présenter les mesures concrètes afin de mettre en œuvre la feuille de route 2022-2026, dont plusieurs projets ont déjà été lancés, notamment ceux portant sur l’amélioration de la qualité des apprentissages et l’accompagnement des élèves qui souffrent de difficultés d’apprentissage afin d’améliorer leur niveau scolaire, a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion, faisant état en ce sens du soutien de rattrapage en faveur des élèves et sa généralisation dans les établissements scolaires.

Évoquant la formation des enseignants comme axe majeur de la feuille de route 2022-2026, Chakib Benmoussa a expliqué que le ministère a augmenté le nombre d’élèves dans les filières pédagogiques et qui bénéficient de formations au sein de divers établissements scolaires, soulignant l’importance de la formation continue pour les enseignants qui doit être « diplômante » et accompagnant leur profession.




Concernant le nouveau système pour les métiers de l’éducation, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports a souligné que des réunions commenceront prochainement avec les syndicats les plus représentatifs afin d’étudier tous les points relatifs à ce système.

Cette rencontre a également été l’occasion de traiter l’aspect lié aux établissements scolaires en termes de réhabilitation et d’équipement numériques afin d’offrir aux élèves les conditions appropriées d’apprentissage, les accompagner et les familiariser au numérique, a poursuivi Chakib Benmoussa.

La feuille de route 2022-2026 vise à réaliser trois objectifs stratégiques visant à garantir la qualité des apprentissages, favoriser l’épanouissement et le civisme et à rendre effective l’enseignement obligatoire.

Il s’agit ainsi de doubler à l’horizon 2026 le taux des élèves du primaire maîtrisant les fondamentaux et le taux des élèves bénéficiant d’activités parascolaires et de réduire la déperdition scolaire d’un tiers, de manière à donner une forte impulsion à l’enseignement obligatoire.

Pour concrétiser ces objectifs et ces engagements, la feuille de route a identifié trois conditions de succès fondamentales, en l’occurrence la consécration d’une gouvernance fondée sur l’impact et assortie de mécanismes de garantie de la qualité, l’adoption d’une charte fixant les engagements des différents acteurs et intervenants et la mobilisation d’un financement suffisant pour assurer la durabilité de la réforme.