mercredi, mai 29, 2024
InternationalNationalsantéSociété

Origine du Covid: l’OMS appelle les pays à partager leurs infos

ORIGINE DU COVID: L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ APPELLE TOUS LES PAYS À PARTAGER LEURS INFORMATIONS

L’Organisation mondiale de la santé a exhorté tous les pays à partager leurs informations sur les origines du Covid, après que le FBI et le ministère américain de l’Energie ont jugé qu’une fuite de laboratoire a provoqué la pandémie.




Ces derniers jours, les origines de la pandémie de Covid-19 ont suscité un regain d’attention.

« Si un pays dispose d’informations sur les origines de la pandémie, il est essentiel que ces informations soient partagées avec l’Organisation mondiale de la santé et la communauté scientifique internationale », a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de sa conférence de presse régulière.

Il ne s’agit pas de « désigner des coupables », a-t-il indiqué, mais de « faire progresser notre compréhension sur la façon dont cette pandémie a commencé, afin que nous puissions prévenir les futures épidémies et pandémies, nous y préparer et y répondre ».

Le directeur du FBI Christopher Wray a estimé cette semaine qu’un accident de laboratoire à Wuhan en Chine est « très probablement » à l’origine de la pandémie de Covid-19, deux jours après une hypothèse similaire avancée par le ministère américain de l’Energie.




Interrogée précisément à ce sujet, Maria Van Kerkhove, responsable de la réponse au Covid à l’Organisation mondiale de la santé, a expliqué que l’agence avait demandé des informations auprès de hauts responsables de la Représentation américaine auprès des Nations unies à Genève.

« Nous avons adressé des demandes (…) pour obtenir des informations sur le dernier rapport du Département de l’Energie, mais aussi sur les rapports supplémentaires de différentes agences américaines », a détaillé Maria Van Kerkhove.

« Pour l’instant, nous n’avons pas accès à ces rapports ou aux données qui ont permis d’élaborer ces rapports », a affirmé la responsable de la réponse au Covid à l’Organisation mondiale de la santé.

La communauté scientifique estime qu’il est crucial de connaître les origines de ce fléau pour pouvoir mieux le combattre ou même éviter une prochaine pandémie.

À savoir que la Chine a vigoureusement contesté l’hypothèse désormais privilégiée par le ministère américain de l’Energie (DoE) selon laquelle le Covid-19 proviendrait d’un accident de laboratoire en Chine, s’estimant « salie » par ces nouvelles accusations.




« Il convient de cesser d’agiter cette théorie d’une fuite de laboratoire, d’arrêter de salir la Chine et d’arrêter de politiser la recherche des origines du virus », avait martelé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Mao Ning, lors d’un point de presse régulier.

La Chine réagissait au récent changement d’analyse au sein du ministère américain de l’Energie qui retiendrait désormais (« avec un faible niveau de confiance ») la piste d’une fuite de laboratoire en Chine, sur la foi d’un nouveau rapport d’une agence de renseignement révélé dimanche par le Wall Street Journal et le New York Times.

Trois ans après le début de la pandémie, l’origine du virus qui a tué près de 7 millions de personnes dans le monde et bousculé la marche du globe reste toutefois encore indéterminée

Mi-février, le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est personnellement engagé à tout faire pour obtenir « une réponse » sur les origines du Covid-19, démentant fermement des informations selon lesquelles l’organisation aurait renoncé à finaliser son enquête sur le sujet.