mercredi, mai 29, 2024
InternationalNationalSociétésport

(Vidéo) CHAN 2023 Algérie: «donnez-lui des bananes, le Marocain est un animal»

(VIDÉO) OUVERTURE DU CHAN 2023 ALGÉRIE: LE PUBLIC SCANDE «DONNEZ-LUI DES BANANES, LE MAROCAIN EST UN ANIMAL»

Lors de la cérémonie d’ouverture du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN), vendredi 13 janvier, les supporters algériens ont scandé un chant scandaleux envers le Maroc.




La cérémonie d’ouverture de la 7ᵉ édition du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN 2022) a eu lieu ce vendredi 13 janvier 2023, au stade Nelson Mandela de Baraki, à Alger.

Un événement exploité par la junte au pouvoir chez le voisin de l’est pour cracher, comme il est désormais une habitude, son venin sur le Maroc.

Le régime algérien a apprêté des bus pour remplir le stade avec des personnes embrigadées qui n’ont pas cessé, tout au long de la cérémonie et durant le match d’ouverture Algérie-Libye, d’insulter les Marocains, alors que ceux-ci n’avaient rien à voir avec la rencontre.

Ce public, visiblement chauffé par la propagande du régime d’Alger, a scandé «donnez-lui des bananes, donnez-lui des bananes, le Marocain est un animal».

Ces cris haineux, racistes et insupportables ont été scandés devant Gianni Infantino, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), qui a fait de la lutte contre la haine et le racisme dans les stades l’une des priorités de l’instance qu’il dirige.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, était également présent.




Il faut savoir qu’il ne se passe pas une journée sans que les chaînes de télévision publiques algériennes ne consacrent des programmes à des sujets de propagande, hostiles au Maroc.

Dans un journal télévisé de 26 minutes, 10 à 12 minutes sont allouées quotidiennement à la désinformation sur le Royaume du Maroc.

À force de matraquer, il faut bien croire que la junte a réussi à embrigader certaines franges de la population algérienne.

C’est le triste résultat de ces campagnes haineuses contre le peuple voisin qu’il nous a été donné de voir au stade Nelson Mandela.

La Confédération africaine de football a le devoir de sévir sévèrement contre ces cris haineux et racistes qui déshonorent la famille et le football africains.​