lundi, juillet 15, 2024
InternationalNationalSociétésport

Lions de l’Atlas au Mondial: Vahid Halilhodžić revient à la charge

LIONS DE L’ATLAS AU MONDIAL: VAHID HALILHODŽIĆ REVIENT À LA CHARGE

DANS UNE NOUVELLE SORTIE MÉDIATIQUE, DONT L’AFP REND COMPTE CE SAMEDI 24 DÉCEMBRE 2022, VAHID HALILHODŽIĆ REVIENT À LA CHARGE. L’ANCIEN SÉLECTIONNEUR NATIONAL TIENT À NE PAS SE FAIRE OUBLIER, QUITTE À VERSER DANS LE RIDICULE.




Alors que le Maroc et tous les Marocains célèbrent encore l’exploit des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde 2022, Vahid Halilhodžić tient à se rappeler à notre bon souvenir.

Toujours fidèle à lui-même, l’ancien sélectionneur national est revenu à la charge pour évoquer-pour la énième fois- son éviction de l’Equipe nationale.

«Ils m’ont enlevé ma fierté. Je ne peux pas oublier ça, ni leur pardonner. Parce que ça aurait dû être aussi mes adieux à la carrière d’entraîneur», a-t-il déclaré, au site d’information croate tportal, et dont les propos sont rapportés par l’AFP.

On a presque peine au cœur à lire les déclarations tarabiscotés du sieur Halilhodžić.




Parler de la sorte, cela donnerait à croire qu’on l’avait dépouillé d’un bien qui lui était acquis.

Vahid Halilhodžić a certes qualifié les Lions de l’Atlas au Mondial 2022, mais le Maroc n’a pas été ingrat à son encontre.

Pour preuve, l’hommage qui lui a été, plus d’une fois, rendu par son successeur Walid Regragui.

Mais cette reconnaissance et cette marque de respect ne semblent pas, apparemment, l’affecter.

Il estime que «cela ne pouvait guérir son amertume ni compenser ce qu’(il) a raté avec ce tournoi».

Triste, d’autant plus triste que l’entraineur au chômage laisse entendre qu’il aurait pu conduire les Lions de l’Atlas à un exploit en Coupe du Monde.




Dans son CV, force est de le reconnaitre, Vahid Halilhodžić ne compte aucun exploit digne de ce nom, à part le fait d’avoir été à la tête de sélections qui ont décroché leur ticket pour le Mondial avant de se voir limoger avant le coup d’envoi du tournoi.

Et l’on se demande pourquoi il ne revient pas sur ces épisodes.

Comme l’on s’interroge pourquoi il ne cesse de ressasser la même litanie de son différend avec Hakim Ziyech.

Par ailleurs, Hakim Ziyech a fait une excellente Coupe du Monde et a été l’un des héros marocains dans cette grand-messe planétaire.

Il est à craindre qu’avec ses multiples sorties médiatiques en porte-à-faux, Vahid Halilhodžić ne perde le peu de sympathie qui lui reste auprès de l’opinion publique.