jeudi, avril 18, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Le corps d’Ahmed Bel Miloudi, mort au Paraguay en 2020, rapatrié au Maroc

LE CORPS D’AHMED BEL MILOUDI, MORT AU PARAGUAY EN 2020, RAPATRIÉ AU ROYAUME DU MAROC

La dépouille d’Ahmed Bel Miloudi, un migrant décédé il y a deux ans dans un conteneur dans lequel lui et ses compagnons d’infortune se sont cachés pour rejoindre l’Italie par train, a été finalement rapatriée au Maroc. Il a été inhumé vendredi à Mohammedia.




Ahmed et 6 autres migrants d’origine égyptienne et algérienne ont eu le malheur d’être coincés à l’intérieur du conteneur qui transportait des engrais à destination du Paraguay.

Leurs corps ont été retrouvés le 23 octobre 2020 après l’ouverture du conteneur dans un entrepôt du quartier de Santa María de Asunción.

Leurs amis qui les ont vus monter à bord du train et entrer dans le conteneur en Serbie, ont permis aux proches d’Ahmed Bel Miloudi d’identifier son corps via les réseaux sociaux et ensuite de contacter l’ambassade du Maroc au Paraguay.

Après une longue enquête menée par la police scientifique paraguayenne sur instruction du parquet, les proches du Marocain ont envoyé des échantillons d’ADN, ce qui a permis d’identifier le corps du jeune marocain et de procéder à son rapatriement à Rabat.




« Toute la famille est infiniment reconnaissante au Paraguay et à son peuple pour l’aide et le soutien qu’ils nous ont apportés.

Tout ce que nous voulons, c’est qu’on nous rende le corps pour l’enterrer dignement au Maroc à côté de son père », avait confié à La Nación, Khadija Belmikdam, la tante du jeune homme.

Ahmed, 26 ans, vivait à Istanbul (Turquie) et faisait de petits jobs pour aider sa mère et sa sœur restées à Laâyoune au Maroc. Jeudi, son corps a été rapatrié au Maroc.

« Nous venons de recevoir le corps de mon cher neveu et inch’allah, nous allons l’enterrer vendredi après presque deux ans d’attente. Qu’Allah vous bénisse. Nous prions pour vous et vos familles », a informé jeudi la tante du jeune marocain.

« C’est à Dieu que nous appartenons et c’est à Lui que nous retournons… » إنا لله وإنا إليه راجعون