mercredi, juin 19, 2024
InternationalNationalSociété

48% des Espagnols contre les accords conclus entre Pedro Sánchez et le roi Mohammed VI

48% des Espagnols contre les accords conclus entre Pedro Sánchez et le roi Mohammed VI




Environ 48% des Espagnols n’appuient pas les accords conclus entre leur chef du gouvernement et le roi Mohammed VI, indique un sondage réalisé au profit d’un média ibérique.

Ils estiment que la «nouvelle étape» dans les relations entre les deux pays, initiée dans le sillage du soutien du Président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez au plan d’autonomie au Sahara marocain, serait «préjudiciable» aux intérêts de leur pays.

En revanche, 25% des personnes ayant fait l’objet de l’enquête d’opinion, menée du 20 au 22 avril, pensent le contraire alors que 28% n’ont pas souhaité répondre à la question.

La répartition des votes a montré que 38,3% des partisans d’Unidas-Podemos soutiennent la normalisation des relations avec Rabat, y compris le changement de la position sur la question du Sahara.




Un pourcentage qui s’inscrit en faux contre la ligne suivie, depuis le 18 mars, par la direction de la coalition d’extrême gauche.

Une ligne à laquelle adhère 37,5% des membres ou sympathisants des deux partis, révèlent les résultats du sondage.

Chez les électeurs du PSOE (Parti socialiste ouvrier espagnol), la même tendance est observée: avec 38,9% en faveur de la «nouvelle étape» avec Rabat contre 35,2%.

En revanche, c’est du côté des électeurs du parti politique d’extrême droite Vox, du Parti Populaire et Ciudadanos que le rejet le plus massif à la reprise des relations avec Rabat a été enregistré, avec respectivement 76%, 64,3% et 41,6%.