lundi, juillet 22, 2024
National

Predator Oil & Gas reconfirme le potentiel gazier à Guercif

Predator Oil & Gas reconfirme le potentiel gazier à Guercif




Après Larache, Predator Oil & Gas annonce, dans un communiqué, le 13 janvier 2022, les résultats d’une évaluation indépendante sur le potentiel gazier de la licence de Guercif détenue à 75% par la société britannique.

Composée de 4 permis d’exploration, ce site disposerait de ressources gazières estimées à 595 milliards de pieds cubes (BCF).

Sur la base d’un taux de récupération prudent du gaz de l’ordre de 66%, sur une période de 13 ans, les estimations brutes pour le projet d’évaluation du puits MOU-1 ressortent à 393 milliards de pieds cubes (BCF), dont 295 milliards de pieds cubes reviendraient à Predator, indique le communiqué.

La société prévoit également de reprendre les opérations de forage dans le puits MOU-4, notamment avec la levée des restrictions au voyage. Les estimations sur ce site sont également très importantes.

«Sur la base de la taille potentielle de la structure du puits MOU-4, le projet est susceptible d’être commercialement viable», note le rapport réalisé par le cabinet CPR.