vendredi, février 23, 2024
InternationalNationalsport

Super League: Ziyech et Hakimi vont-ils être interdits de rejoindre les Lions de l’Atlas ?

Spread the love

Super League: Ziyech et Hakimi vont-ils être interdits de rejoindre les Lions de l’Atlas ?




Le football en Europe connaît une période très difficile à cause de la Super League que 12 clubs viennent de décider d’organiser. Or cela risque de se répercuter sur les Lions de l’Atlas, puisque les clubs de Hakim Ziyech et Achraf Hakimi sont concernés.

Achraf Hakimi et Hakim Ziyech





Le football européen connaît depuis ce lundi un chamboulement des plus inhabituels. Et pour cause, l’annonce de la création de la “Super League” par 12 clubs fondateurs issus de trois pays.

Pour répondre à cela, l’UEFA a menacé les joueurs qui participeront à cette coupe de ne plus pouvoir porter le maillot de leur équipe nationale dans les compétitions internationales sous l’égide de l’UEFA et de la FIFA.

Si cette nouvelle compétition aboutit, il est donc probable que ni Hakim Ziyech, joueur de Chelsea, ni Achraf Hakimi, joueur de l’Inter, ne vont pouvoir jouer avec les Lions de l’Atlas, comme l’explique Al Massae daté du 20 avril.

Aussi, l’UEFA compte interdire aux clubs participants à la “Super League” de participer aux championnats et aux coupes locales.




Pour plusieurs observateurs, la menace envers les joueurs est tout simplement injuste. Les joueurs ne sont que des salariés des clubs et obéissent, en quelque sorte, aux ordres des dirigeants et des directives générales.

Les critiques pleuvent, comme l’explique Al Massae, à propos de cette nouvelle compétition. Beaucoup voient en elle un élément destructeur du football européen, car s’attaque à la solidarité entre les clubs.

Les dirigeants et les hommes politiques européens ont eux aussi réagi à l’annonce des 12 clubs fondateurs de la “Super League”.

Le président Emmanuel Macron a publié un communiqué dans lequel il attaque cette compétition, tout comme Boris Johnson qui a dit qu’il ferait tout ce qu’il pouvait pour faire échouer cette “Super League”.