vendredi, juin 21, 2024
Faits divers

Le chef du Polisario a pris la fuite pour se cacher dans le désert

Le chef du Polisario est parti se cacher dans le désert




Brahim Ghali, le chef du Polisario, est introuvable dans les camps de Tindouf. Il a mystérieusement disparu ce vendredi 13 novembre après l’intervention des FAR à El Guerguerat.




Brahim Ghali, le chef des séparatistes, a disparu sans laisser de traces, ce vendredi 13 novembre juste après l’intervention des Forces armées royales à El Gueguerat. Selon des sources sûres, il a quitté Rabouni, le quartier général du Polisario, pour se réfugier dans le désert.
Les FAR étaient intervenues, ce vendredi matin, à El Guerguerat pour rétablir la circulation des biens et des personnes bloqués par les séparatistes depuis le 21 octobre dernier.
C’est une opération, comme l’a rappelé l’état-major des FAR, «non offensive et sans aucune intention belliqueuse», qui «se déroule selon des règles d’engagement claires, prescrivant d’éviter tout contact avec des personnes civiles et de ne recourir à l’usage des armes qu’en cas de légitime défense».
En réaction, les séparatistes ont tenté une attaque dans le Sous-secteur de Mahbès. Tous les chars du Polisario, engagés dans cette attaque, ont été totalement détruits alors que les FAR ne déplorent aucune sorte de dégâts, contrairement aux allégations formulées par la propagande du Polisario.