lundi, juillet 22, 2024
NationalSociété

(Vidéo) Maroc: un "Ftour Pluriel" virtuel réunit juifs, chrétiens et musulmans

(Vidéo) Maroc: un « Ftour Pluriel » virtuel réunit juifs, chrétiens et musulmans




Tolérance, diversité, solidarité, union. Ce sont les maitres mots de la 8e édition du Ftour Pluriel qui s’est adapté cette année à la crise pandémique et s’est tenu en mode virtuel. Mais la distanciation physique n’a pas empêché de partager les mêmes valeurs qui ont toujours été au cœur de cette rencontre.
Musulmans, juifs et chrétiens, tous les partenaires et parrains de cet événement, initié par l’association Marocains Pluriels, ont répondu présent pour exprimer leur solidarité et leur détermination pour sortir vainqueur de cette crise inédite qui frappe notre pays et le monde entier. Musulmans, juifs et chrétiens, plus que jamais solidaires et déterminés à sortir vainqueurs de cette crise sanitaire.




Les intervenants de cette édition ont été unanimes à dire que seuls des valeurs de fraternité, d’espoir et de solidarité sont capables de nous permettre de lutter efficacement contre ce virus qui ne fait pas de distinction entre les êtres humains.
Intervenant en ouverture de cette édition, André Azoulay, Conseiller de S.M. le Roi, a tenu à rappeler que «depuis que les Ftours Pluriels existent, je n’ai jamais manqué ce rendez-vous emblématique de la richesse de toutes nos diversités et de la profondeur de leur ancrage dans le consensus national».
« Nous sommes tous fiers d’appartenir à ce pays et de nous identifier au leadership de S.M. le Roi. Nous saluons avec fierté l’exceptionnelle convergence de la stratégie pionnière et visionnaire mise en œuvre par notre Souverain. »




« Nous saluons la maturité dont fait preuve notre Peuple pour donner toutes ses chances de succès à cette réponse marocaine face à la pandémie du Covid-19 », a-t-il souligné. Il a par ailleurs, tenu à rendre hommage aux soldats qui se tiennent aux premiers rangs dans la lutte contre ce virus, notamment le corps médical, la communauté scientifique et médicale, les forces de sécurité et « tous ceux qui forment la chaîne de résistance et de résilience marocaine face au Covid-19 ».
Ce ftour pluriel virtuel a été agrémenté par la diffusion des témoignages de plusieurs personnalités nationales, comme Pierre Sibony, président du SOC-Simon Pinto, Driss El Yazami, ancien président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), le professeur Jaâfar Heikel, spécialiste en épidémiologie, Moulay Abdellah Cherif Ouazzani, islamologue et formateur d’imams.




Il y avait aussi l’ambassadeur de la Nonciature Apostolique du Vatican à Rabat, Monseigneur Vito Rallo, et le Cardinal Cristobal Lopez Romero, Archevêque de Rabat. Par la même occasion, le Grand Rabbin de Casablanca, Joseph Israel, a prononcé, en hébreu, « la prière à Sa Majesté le Roi et à la famille royale », alors que la partie « chant spirituel » a été assurée par Maxime Karoutchi, Nabyla Maan, Sanaa Maharati, Maria Naciri, Jihane Bougrine et la Chorale Gosspel.
Le Ftour Pluriel a été marqué, cette année, par le lancement d’une initiative inédite consistant à déposer, dans le respect des règles de distanciation, un plat (spécifique au Ramadan ou non) sur le pas de la porte d’une famille chrétienne, juive ou musulmane, des migrants ou des personnes âgées.









À lire aussi:

Le leadership de SM le Roi Mohammed VI en matière de dialogue interreligieux salué à l’ONU





La pandémie de Covid-19 met en évidence le “rôle crucial” des leaders religieux