vendredi, mars 1, 2024
Société

(Vidéo) Pour l’écrivain Tahar Benjelloun le coronavirus «se fatiguera et s’autodétruira»

Spread the love

Confiné à Paris, l’écrivain marocain Tahar Benjelloun s’est livré à France Info. « Le virus va se fatiguer de nous et s’autodétruire car la vie est plus forte que tous les virus du monde » : l’écrivain Tahar Ben Jelloun à propos du coronavirus




L’écrivain, membre de l’Académie Goncourt, dont le dernier roman s’intitule « L’insomnie » considère que le confinement n’est pas propice à la création. Inquiet pour le monde littéraire, l’écrivain reste toutefois optimiste quant à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Tahar Ben Jelloun est un homme de plume mais aussi de pinceaux. Confiné à Paris il lit plus qu’il n’écrit. L’écrivain s’inquiète du sort des petites maisons d’édition mais se veut optimiste quant à l’issue de la pandémie. Pour le membre de l’Académie Goncourt, «le virus va être fatigué de nous et va s’autodétruire parce que la vie est plus forte que tous les virus du monde».