vendredi, mars 1, 2024
Faits diversNational

Casablanca: Un individu écope de 20 ans de prison ferme pour avoir tué son voisin

Spread the love

Casablanca : 20 ans de prison pour avoir tué son voisin




Un jeune homme âgé d’une trentaine d’années a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. Ce verdict a été rendu par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Il est accusé et poursuivi pour des faits d’homicide volontaire avec préméditation et guet-apens et de tentative de vol qualifié.
Après l’instruction de son dossier à la barre, les réquisitions du ministère public et les plaidoiries de son avocat, le président de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a déclaré le mis en cause coupable des faits mis à sa charge et l’a condamné à 20 ans de réclusion criminelle.




D’après le résumé des faits dressé par les témoins, dont un gardien de nuit, le meurtrier, qui était armé d’un grand couteau, a coupé la voie à un père de famille en lui intimant l’ordre de lui donner une somme d’argent.
Sous l’effet de la drogue, il n’a pas hésité à donner à sa victime trois coups de couteau avant de s’évaporer dans la nature, rapporte Aujourd’hui le Maroc.
Au tribunal, le mis en cause a reconnu partiellement les faits. Il reconnaît avoir coupé la voie à son voisin de quartier, juste pour l’intimider et lui prendre de quoi s’acheter un sandwich. Il n’a jamais voulu le voler, s’est-il défendu.




À lire aussi:

Un Franco-Algérien arrêté à l’aéroport de Tanger





(Vidéo) Coronavirus: Une youtubeuse en garde à vue pour diffusion de fake news





(Vidéo) Abou Naïm arrêté après ses critiques sur la fermeture les mosquées





Marrakech: arrestation d’une femme pour propagation de fake news





Les chauffeurs de 14 grands taxis sanctionnés par la mise en fourrière de leurs véhicules






Affaire Hamza mon bb: l’épidémie complique les choses pour Ibtissam Batma





(Vidéo) L’appel de Gad El Maleh aux Marocains pour contrer le coronavirus





(Vidéo) Coronavirus au Maroc: «L’heure est grave», avertit un médecin marocain