lundi, juillet 15, 2024
EconomieInternationalNationalUncategorized

Cannabis légal : le Maroc à la conquête du marché européen

Cannabis légal : le Maroc à la conquête du marché européen

Le Maroc à la conquête du marché européen du cannabis légal
Le Maroc s’engage activement dans la course au marché européen du cannabis légal. Pour la première fois, le pays a réussi à exporter des produits légaux de cannabis, avec des prix de vente oscillant entre 1 400 et 1 800 euros par kilo. Ce succès s’inscrit dans le cadre de la légalisation du cannabis dans 21 des 27 pays membres de l’Union Européenne (UE), ouvrant de vastes opportunités économiques pour le Maroc. Les prévisions annoncent des revenus annuels potentiels de 400 à 600 millions d’euros d’ici 2028.

Cadre légal et perspectives économiques
La loi marocaine sur l’usage licite du cannabis, promulguée en 2021, couvre des utilisations médicales, pharmaceutiques et industrielles du cannabis, et encourage l’expansion de ce marché. Cette législation a été un catalyseur majeur pour les acteurs du secteur, leur permettant de capitaliser sur les nouvelles opportunités offertes par la légalisation en Europe.

Projections de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP)
La Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) anticipe des revenus annuels de 4,2 à 6,3 milliards de dirhams (environ 400 à 600 millions d’euros) d’ici quatre ans. Ces prévisions sont basées sur l’hypothèse que le Maroc pourrait capturer une part de marché européenne de 10 à 15%. Le FMIIP souligne que cette part de marché est réaliste, compte tenu de la qualité et de la compétitivité des produits marocains.

Développement de médicaments à base de cannabis
Le Maroc développe également des médicaments à base de cannabis pour traiter diverses pathologies douloureuses. Parmi ces maladies figurent les cancers, la sclérose en plaques et l’épilepsie. Ces développements sont destinés à répondre à une demande croissante en Europe pour des traitements alternatifs basés sur le cannabis médical.




Stratégie d’exportation et marchés cibles
Les investisseurs marocains ciblent principalement les marchés européens les plus prometteurs, notamment l’Allemagne, le Danemark, la Suisse, l’Italie et la France. Ces pays ont des régulations avancées et un marché en expansion pour le cannabis médical et récréatif, ce qui les rend particulièrement attractifs pour les exportateurs marocains.

Allemagne
L’Allemagne représente un marché clé en Europe pour le cannabis médical. Avec une réglementation bien établie et une demande croissante pour le cannabis médical, elle est une cible prioritaire pour les exportations marocaines.

Danemark
Le Danemark, avec son programme pilote de cannabis médical, offre un marché en croissance rapide. Les exportateurs marocains voient une opportunité de s’intégrer dans ce marché en développement.

Suisse
La Suisse, bien que non membre de l’UE, a une législation favorable au cannabis médical et un marché potentiellement lucratif.

Italie
L’Italie, avec sa demande croissante pour le cannabis médical, offre des perspectives intéressantes pour les exportateurs marocains, malgré des régulations parfois complexes.

France
La France, bien qu’ayant une législation plus restrictive, commence à ouvrir son marché au cannabis médical, offrant ainsi des opportunités futures pour les produits marocains.

En bref…
Le Maroc se positionne de manière stratégique pour devenir un acteur majeur sur le marché européen du cannabis légal. Grâce à une législation favorable et à des investissements dans le développement de produits de haute qualité, le pays est en bonne voie pour capter une part significative de ce marché en pleine expansion. Les prévisions optimistes de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) et les premiers succès d’exportation illustrent le potentiel économique considérable de cette nouvelle industrie pour le Maroc.