jeudi, juillet 18, 2024
Faits diversInternationalNational

Tanger : arrestation d’un espagnol recherché par Interpol

Tanger : arrestation d’un espagnol recherché par Interpol

Tanger: arrestation d’un ressortissant espagnol recherché par Interpol et les autorités judiciaires d’Andorre

Les agents de la police de l’aéroport international de Tanger Ibn Battouta ont arrêté, le mardi 2 juillet, un citoyen espagnol recherché par Interpol. Celui-ci faisait l’objet d’une notice rouge émise à la demande des autorités judiciaires d’Andorre.

D’après un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (la DGSN, le corps de police nationale du Maroc), cet individu de 44 ans était arrivé à Tanger en provenance d’Espagne. Lors de la vérification sur les bases de données d’Interpol, il a été confirmé qu’il était sous le coup d’une notice rouge* émise par cette organisation internationale à la demande des autorités judiciaires de la principauté d’Andorre.

*Une notice rouge (communément appelée abusivement « mandat d’arrêt international ») est un message de signalement international diffusé par Interpol à la demande d’un service de police pour demander à ses homologues du monde entier la localisation et l’arrestation d’une personne recherchée par une juridiction nationale ou un tribunal international, et ce en vue d’obtenir son extradition. Chaque pays membre décide de la valeur qu’il accorde à une notice rouge.

Le ressortissant espagnol était recherché pour purger une peine de prison prononcée par la justice andorrane. Il serait impliqué dans un réseau international de trafic de résine de cannabis, de cocaïne, d’ecstasy et de méthamphétamine, actif entre l’Espagne et Andorre, et également dans le blanchiment d’argent issu de ces activités criminelles.

Après son arrestation, le suspect a été placé en garde à vue en attendant d’être présenté au parquet compétent. Le bureau d’Interpol à Rabat, relevant de la Direction générale de la sûreté nationale, a été chargé de notifier son homologue en Andorre de cette arrestation dans le cadre de la procédure d’extradition, précise le communiqué.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération internationale dans divers domaines sécuritaires, ainsi que des efforts continus des services de sécurité marocains pour traquer les individus étrangers recherchés à l’échelle internationale pour des affaires de criminalité transnationale.