mercredi, juin 19, 2024
InternationalNationalsport

Coupes interclubs (CAF): le règne sans partage des Nord-Africains

COUPES INTERCLUBS DE LA CONFÉDÉRATION AFRICAINE DE FOOTBALL : LE RÈGNE SANS PARTAGE DES NORD-AFRICAINS

Ligue des Champions d’Afrique* et Coupe de la Confédération africaine* : un règne sans partage des clubs Nord-Africains

*Ligue des Champions d’Afrique : la Ligue des champions de la CAF, anciennement Coupe des clubs champions africains, est une compétition annuelle de football organisée par la Confédération africaine de football et opposant les meilleurs clubs africains. Elle est la plus prestigieuse des coupes africaines de clubs.

*Coupe de la Confédération : la Coupe de la confédération de la CAF TotalEnergies est une compétition annuelle de football organisée par la Confédération africaine de football, créée sous le modèle de la Ligue Europa et qui oppose des clubs africains.

À force de voir défiler la même scène, cela est désormais perçu comme une fatalité. Encore une fois, on va retrouver quatre clubs d’Afrique du Nord dans les finales des compétitions interclubs de la CAF, en l’occurrence la Ligue des Champions d’Afrique et la Coupe de la Confédération africaine.

Au bout d’un parcours exténuant, le club Égyptien d’Al-Ahly Sporting Club affrontera le club tunisien Espérance sportive de Tunis en Ligue des Champions d’Afrique, la plus prestigieuse des Coupes interclubs continentales. Le match aller va se jouer, le 18 mai prochain, dans la capitale tunisienne et le match retour va se jouer dans la capitale égyptienne une semaine plus tard.

La Coupe de la Confédération africaine se jouera entre le club marocain de la Renaissance sportive de Berkane (RSB) et le club égyptien du Zamalek Sporting Club, dans un remake de la finale de 2019 soldée par la victoire des Égyptiens aux tirs au but. Le match aller de la finale se déroulera le 12 mai au Maroc et le match retour de la finale se déroulera le 19 mai au Caire.

Ces deux belles affiches confirment le règne sans partage des Nord-Africains sur les compétitions masculines des clubs au cours des dernières années, les clubs marocains et tunisiens étant venus raffermir la domination historique des équipes égyptiennes grâce aux deux mastodontes cairotes, Al-Ahly et le Zamalek, qui affichent des chiffres à faire rougir toute la concurrence.

La prochaine confrontation entre l’Espérance sportive de Tunis et Al-Ahly sera la 7ème finale entre les clubs de cette zone géographique sur les 8 dernières éditions de la Ligue des Champions, avec 3 sacres pour les Égyptiens, 2 sacres pour le Wydad de Casablanca et 2 sacres pour l’Espérance sportive de Tunis. Le club Sud-Africain du Kaizer Chiefs Football Club est le seul représentant des autres sous-régions du continent à avoir accédé en 2021 à une finale, lourdement perdue face à Al-Ahly à Casablanca (3-0).

À partir de l’édition 2017, on va assister à une rivalité électrique mais passionnante entre trois clubs, à savoir Al-Ahly, l’Espérance sportive de Tunis et le Wydad de Casablanca . Le paroxysme de cette rivalité allait coïncider avec l’entrée en scène du Wydad de Casablanca, dont l’ascension fulgurante a fait bouger certaines certitudes. Tout d’abord, le club Casablancais a battu Al-Ahly dans 2 finales (en 2017 et en 2022), ce qui a été vécu comme un drame par le club égyptien, avant de laver son affront lors de la dernière édition.

Ensuite, le Wydad de Casablanca a été l’unique équipe nord-africaine à être capable de freiner l’élan du club Sud-Africain de Mamelodi Sundowns Football Club, qui écrasait tous ses rivaux, y compris Al-Ahly auquel ils ont infligé les plus lourdes défaites de toute son histoire dans cette compétition.

LIGUE DES CHAMPIONS DE LA CAF

Au plan comptable, les clubs de 4 pays d’Afrique du nord (Algérie, Egypte, Maroc et Tunisie) ont remporté 35 trophées de Ligue des Champions d’Afrique contre 24 trophées pour les 49 pays des autres sous-régions.

1- Les clubs égyptiens dominent de loin ce classement avec 17 sacres (11 pour Al-Ahly, 5 pour le Zamalek et 1 pour Ismaily)

2- Les clubs Marocains sont deuxièmes avec 7 sacres (3 pour le Raja de Casablanca, 3 pour le Wydad et 1 pour l’Association sportive des forces armées royales)

3- Les clubs Tunisiens sont troisièmes avec 6 sacres (4 pour l’Espérance sportive de Tunis, 1 pour le Club Africain et 1 pour l’Étoile Sportive du Sahel)

4- Les clubs Algériens sont quatrièmes avec 5 sacres (2 pour l’Entente sportive sétifienne, 2 pour la Jeunesse sportive de Kabylie et 1 pour le Mouloudia Club d’Alger).

COUPE DE LA CONFÉDÉRATION DE LA CAF

S’agissant de la Coupe de la Confédération, la future confrontation entre la Renaissance sportive de Berkane et le Zamalek signera la 7ème victoire d’affilée d’un club d’Afrique du Nord dans ce tournoi.

Le Raja de Casablanca a ouvert la voie à cette domination à partir de 2018, en battant le club congolais AS Vita Club de Kinshasa. Le Raja de Casablanca va rééditer cet exploit en 2021. Les autres victoires ont été signées par le Zamalek, la Renaissance sportive de Berkane (RSB) et l’Union sportive de la médina d’Alger (USMA).

Si le Zamalek fait partie des acteurs historiques de la scène continentale, la Renaissance sportive de Berkane a réussi, en peu d’années, à se faire une place parmi les plus grands clubs d’Afrique, en remportant 2 Coupes de la Confédération (2020 et 2022), après avoir perdu sa première finale contre les mêmes Égyptiens en 2019. De surcroît, le club marocain de la Renaissance sportive de Berkane s’est offert le luxe de décrocher, il y 2 ans, la Supercoupe continentale aux dépens de leurs compatriotes d’un autre club marocain, le Wydad de Casablanca.

Dans cette compétition, les clubs marocains sont en tête avec 7 Coupes remportées (2 coupes pour le Raja de Casablanca, 2 coupes pour la Renaissance sportive de Berkane, 1 coupe pour l’Association sportive des forces armées royales, 1 coupe pour le Maghreb Association Sportive de Fès et 1 coupe pour le Fath Union Sports de Rabat). Les clubs marocains sont talonnés par les clubs Tunisiens avec 5 Coupes remportées (3 coupes pour le Club sportif sfaxien et 2 coupes pour l’Étoile Sportive du Sahel).

Grâce à 2 autres victoires égyptiennes (Al-Ahly et Zamalek) et une victoire algérienne (Union sportive de la médina d’Alger), les clubs nord-africains ont remportés 15 trophées sur les 20 trophées possibles et auront l’occasion d’augmenter ces chiffres au terme de l’édition 2024.