mardi, mai 21, 2024
ArtcultureInternational

Appropriation culturelle du zellige : le Maroc implique l’OMPI

APPROPRIATION CULTURELLE DU ZELLIGE : LE MAROC IMPLIQUE L’ORGANISATION MONDIALE POUR LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, a tenu à Genève (Suisse) une séance de travail avec le directeur général de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle (OMPI), Daren Tang, axée sur la protection du patrimoine culturel et de l’art de vivre marocain, y compris le zellige.

Mohamed Mehdi Bensaïd et Daren Tang OMPI Maroc
Mohamed Mehdi Bensaïd et Daren Tang

Au cours de cette rencontre, Mohamed Mehdi Bensaïd a mis en avant l’attention toute particulière accordée par le Maroc, sous la conduite du roi Mohammed VI, à la coopération multilatérale avec les organisations internationales dans divers domaines, dont la protection de la propriété intellectuelle et du patrimoine culturel.

Selon un communiqué du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, le ministre a réitéré l’engagement du royaume en faveur du partenariat et de l’action bilatérale en la matière, rappelant que le Maroc a lancé des initiatives pour préserver son patrimoine.

Mohamed Mehdi Bensaïd a, à cet égard, cité l’institutionnalisation du Label Maroc, l’élaboration d’un nouveau texte législatif relatif au patrimoine culturel, le renforcement du cadre institutionnel de l’Office marocain des droits d’auteur et droits voisins en tant qu’établissement public et la consolidation de l’arsenal juridique portant sur le droit de traçabilité et les droits d’auteur.

Mohamed Mehdi Bensaïd a en outre donné un aperçu sur les réformes initiées par le Maroc dans le domaine de la protection de la propriété intellectuelle et la préservation du patrimoine culturel matériel ou immatériel, un chantier sur lequel se penche le département de la Culture de concert avec d’autres ministères.

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication a également mis l’accent sur les actions menées pour une plus grande présence du royaume auprès des instances internationales compétentes, avec en premier lieu l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Cette entrevue a été aussi l’occasion pour les deux parties d’évoquer d’autres questions à l’instar de l’industrie des jeux vidéo ainsi que les efforts du Maroc en vue d’une meilleure insertion dans ce marché qui génère, au niveau mondial, plus de 300 millions de dollars de recettes, ajoute le communiqué, notant que cette présence favorisera l’accès des compétences marocaines aux opportunités d’intégration économique.

Parmi les chantiers engagés dans ce sens, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication a évoqué la création d’un écosystème des jeux électroniques et l’organisation d’un salon international des jeux vidéo prévu en mai prochain.

Pour sa part, le directeur général de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle, Daren Tang, a félicité le Maroc pour ses efforts déployés dans le domaine de la propriété intellectuelle, relevant que le royaume est considéré parmi les pays leaders en la matière sur le plan international.

Le directeur général de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle a noté que la coopération entre l’Organisation et le Maroc est très développée, se félicitant des résultats de sa dernière visite dans le royaume et faisant part de sa volonté de développer davantage ces relations de coopération.

Il a souligné que l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle soutient le Maroc dans ses efforts de sauvegarde de son art de vivre et de son patrimoine culturel immatériel, rappelant l’inscription du zellige par le Maroc auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en 2016, considérée comme une reconnaissance internationale du zellige marocain par cette organisation internationale.

Le communiqué indique en outre que les deux parties ont convenu de poursuivre la coordination et de signer un mémorandum d’entente ayant pour objet de renforcer la coopération entre le Maroc et cette organisation, à l’occasion des assemblées de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle, prévues en juillet prochain.

Cette réunion de travail s’est tenue en présence de membres du cabinet du directeur général de l’Organisation mondiale pour la propriété intellectuelle, de la directrice de la communication à l’Organisation, du directeur du patrimoine cultuel au département de la Culture, de la directrice de l’Office marocain des droits d’auteurs et droits voisins, ainsi que de membres de la Mission permanente du Maroc auprès de l’ONU à Genève.




À lire aussi :

L’Algérie veut inscrire le zellige à l’UNESCO : échec assuré