mercredi, avril 24, 2024
NationalReligionSociété

Ramadan : prix stables et un approvisionnement abondant et varié

RAMADAN : DES PRIX STABLES ET UN APPROVISIONNEMENT À LA FOIS ABONDANT ET VARIÉ

La Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle a assuré que l’approvisionnement des marchés nationaux demeure abondant et varié et que les prix sont stables durant ces premiers jours du mois de Ramadan 1445.

Dans un communiqué ayant sanctionné la 2ème réunion de ladite commission durant ce mois sacré, la Direction de la Concurrence, des Prix et de la Compensation du ministère de l’Economie et des Finances indiqué qu’« après avoir examiné les rapports des départements chargées de surveiller quotidiennement les marchés des produits les plus consommés, la Commission affirme que les marchés sont toujours bien approvisionnés avec une offre diversifiée, sans enregistrer aucune pénurie des produits de base ».

En ce qui concerne les prix, ils sont restés globalement stables, avec une tendance à la baisse pour certains produits, en particulier ceux connaissant une demande accrue pendant ce mois sacré tels que les légumes, les fruits, la viande et les poissons, ajoute la même source.

Comparativement au début du mois de Ramadan, des baisses de prix ont été enregistrées pour certains légumes, variant entre 2,5 % et 8 %, avec un prix moyen des légumes de base oscillant entre 4 et 7 dirhams par kilogramme, précise le communiqué, notant que pour certains fruits, les baisses varient entre 2% et 3 %.

Les prix de la viande rouge ont également connu une légère baisse, en particulier pour la viande bovine, fait savoir le communiqué, rappelant que le gouvernement continue de suspendre les droits de douane sur les importations des bovins destinés à l’abattage afin de renforcer l’offre nationale.

Dans le même contexte, les prix de la viande blanche, qui avaient connu des hausses en début de Ramadan, ont enregistré des baisses significatives dépassant 5 %, avec un prix moyen de vente de la volaille vivante de 20,50 dirhams par kilogramme contre 22 dirhams par kilogramme au début du mois de Ramadan.

Pour répondre à la demande importante en poissons pendant le mois de Ramadan et afin de garantir une offre à des prix raisonnables sur le marché national, des poissons congelés de haute qualité ont été mis à la disposition des citoyens à des prix préférentiels dans plusieurs points de vente à travers 23 villes à l’échelle nationale, poursuit le communiqué.

Cette initiative, qui intervient chaque mois de Ramadan en coordination entre le département de la pêche maritime, le ministère de l’Intérieur et les acteurs du secteur, a eu un impact positif sur l’offre de poisson, en particulier en période de rareté due à certaines conditions météorologiques, souligne la Direction.

Et de noter que des baisses de prix ont également été enregistrées pour certaines variétés de poissons, variant entre 8,7 % pour la crevette et 2,5 % pour les sardines.

La Commission continue d’œuvrer durant le mois de Ramadan pour suivre l’évolution des marchés, la situation de l’approvisionnement et les prix et faire face à toutes les formes de fraude, de monopole, de spéculation et de manipulation des prix, fait valoir la Direction.

Cette commission s’est réunie sous la présidence du ministère de l’Economie et des finances, en présence de représentants des départements ministériels chargés de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Pêche maritime, de l’Industrie et du Commerce, de la Transition énergétique et des établissements publics concernés.