jeudi, février 22, 2024
InternationalNational

Déclaration conjointe Maroc – États-Unis: Déclaration de Marrakech

Spread the love

DÉCLARATION CONJOINTE MAROC – ÉTATS-UNIS: « DÉCLARATION DE MARRAKECH »

Adoption de la Déclaration conjointe Maroc-USA de l’Initiative de sécurité contre la prolifération des Armes de destruction massive (ADM)

La Conférence politique de l’Initiative de sécurité contre la prolifération (ISP) des Armes de destruction massive (ADM) dédiée aux pays africains, tenue à Marrakech du 31 janvier au 02 février, a adopté par acclamation la Déclaration conjointe Maroc-Etats Unis d’Amérique intitulée « Déclaration de Marrakech ». À rappeler que les travaux de la réunion de l’initiative de sécurité contre la prolifération des Armes de destruction massive pour l’Afrique du Nord se sont ouverts  mardi 6 décembre 2022 à Tanger.

La Déclaration fait sienne un plan d’action sous l’égide des coprésidents, le Maroc et les États-Unis, articulé autour de trois axes à savoir, l’encouragement des pays africains ayant endossé l’Initiative de sécurité contre la prolifération des Armes de destruction massive à participer aux futures réunions de l’initiative, la promotion de l’organisation d’exercices et d’ateliers de formation et de coopération opérationnelle pour les nouveaux membres africains de l’ISP, ainsi que l’action conjointe pour encourager d’autres pays Africains à l’endosser à travers des actions de sensibilisation et la tenue de réunions régionales et sous-régionales.

La Déclaration de Marrakech a, également, réaffirmé que l’un des objectifs de la réunion de Marrakech et de son processus de suivi est de renforcer la coopération Sud-Sud comme cadre permettant aux pays africains de tirer profit des synergies aux niveaux sous-régional et régional.

Dans son allocution d’ouverture à la conférence de Marrakech, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, avait souligné l’importance de la dimension africaine dans les efforts de coopération internationale pour faire face aux nouveaux défis sécuritaires aux niveaux mondial et régional.

La Déclaration de Marrakech s’est félicitée de l’annonce officielle par cinq pays africains de leur adhésion à l’Initiative de sécurité contre la prolifération des Armes de destruction massive, à savoir la Guinée Equatoriale, le Ghana, la Zambie, le Togo et le Bénin, portant à 11 le nombre de pays africains membres de cette initiative.

Avec cette adhésion, l’Initiative de sécurité contre la prolifération des Armes de destruction massive compte à ce jour 111 États participants.

La conférence a été présidée par la sous-Secrétaire d’État chargée du Contrôle des armements et des Affaires de sécurité internationale au Département d’État américain, Bonnie Jenkins, et le directeur des Nations Unies et des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Redouane Houssaini.

La Conférence de Marrakech vient démontrer l’engagement du Royaume du Maroc en faveur d’un multilatéralisme solidaire, efficace et orienté vers les résultats, conformément à la Très Haute vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste.