lundi, juillet 15, 2024
EconomieInternationalNationalSociété

Aéroports du Maroc : un trafic record à fin septembre

AÉROPORTS DU MAROC : UN TRAFIC RECORD DE PRÈS DE 20 MILLIONS DE PASSAGERS À FIN SEPTEMBRE

Les Aéroports du Maroc ont signé, au cours des neuf premiers mois de 2023, un nouveau record avec 19.413.904 passagers accueillis, soit une hausse de 3% par rapport à la même période de 2019 et de 35% par rapport à 2022, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Cette évolution concerne la majorité des aéroports qui ont connu de fortes hausses du trafic passagers par rapport à 2019, dont Tétouan (459%), Essaouira (72%), Tanger (44%), Nador (36%), Oujda (31%), Fès-Saiss (23%) et Agadir (11%), indique l’Office national des aéroports dans un communiqué.

L’aéroport Mohammed V a, quant à lui, enregistré un taux de récupération de 84% par rapport à la même période en 2019, en accueillant 6.551.010 passagers. Ce faible taux de récupération est dû à la baisse de l’offre en sièges des compagnies aériennes.

Un nouveau record a été également enregistré au niveau du trafic international qui a enregistré 17.582.136 passagers, soit une augmentation de 6% par rapport à 2019 et 37% par rapport à 2022.

Cette reprise du trafic international a été tirée par le trafic aérien avec l’Europe, qui représente 84% du trafic aérien international avec 14.749.951 passagers accueillis durant les neuf premiers mois de 2023, soit une croissance soutenue de 13%.

Cette progression concerne aussi le segment Amérique du Nord avec un taux d’évolution de 6%, en s’établissant à 512.430 passagers accueillis.

En outre, les neuf premiers mois de l’année 2023 ont été marqués par la création de plusieurs nouvelles lignes aériennes au niveau des aéroports, dont Marrakech – Luxembourg, Oujda – Montpellier, Fès – Weeze, Tanger – Palma de Majorque, Essaouira – Madrid, Guelmim – Lanzarote.

À la lumière de ces performances et des prévisions relatives aux trois derniers mois de l’année 2023 (octobre-novembre-décembre), les Aéroports du Maroc s’attendent à battre le record historique du trafic annuel qui remonte à l’année 2019 (25 millions de passagers).