dimanche, mai 26, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

(Vidéo) Séisme au Maroc : l’aide afflue de plusieurs pays

(VIDÉO) SÉISME AU MAROC : L’AIDE AFFLUE D’ESPAGNE, DU QATAR, DU ROYAUME-UNI ET DES EMIRATS ARABES

L’aide internationale pour le Maroc après un séisme dévastateur afflue d’Espagne, du Qatar, du Royaume-Uni et des Émirats arabes arabes unis.

MOBILISATION APRÈS LE TREMBLEMENT DE TERRE
Suite au tremblement de terre dévastateur qui a frappé plusieurs régions du Maroc vendredi soir, la communauté internationale s’est rapidement mobilisée pour apporter son aide au pays en difficulté. Le gouvernement marocain a officiellement accepté les propositions d’assistance de l’Espagne, du Qatar, du Royaume-Uni et des Émirats arabes unis.

LES ÉMIRATS ARABES UNIS EN PREMIÈRE LIGNE
Les Émirats arabes unis ont été parmi les premiers à réagir en annonçant la mise en place d’un pont aérien dès le lendemain du séisme. Leur intervention rapide témoigne de la solidarité internationale envers le Maroc.

BILAN ET DÉCLARATION DE DEUIL
Le bilan actualisé de la catastrophe, publié par le ministère de l’Intérieur, est lourd, avec 2 497 décès et 2 476 blessés enregistrés jusqu’à 10 heures du lundi. En réponse à cette tragédie, le roi Mohammed 6 a décrété un deuil national de trois jours pour honorer les victimes et exprimer la solidarité nationale.

L’ESPAGNE APPORTE SON SOUTIEN
L’Espagne a mobilisé une équipe de secours composée de membres de l’Unité spéciale d’urgence et d’intervention immédiate (Ericam), incluant des pompiers, des professionnels de la santé et des guides de chiens de sauvetage. Cette équipe s’est rendue au Maroc pour prêter main-forte aux opérations de secours.

LE QATAR ET LES ÉMIRATS ARABES UNIS ENVOIENT DES UNITÉS DE SAUVETAGE
Outre les Émirats arabes unis, le Qatar a également envoyé des unités de secouristes pour aider le Maroc dans cette période difficile. Cette coopération régionale renforce les efforts internationaux pour atténuer les conséquences du séisme.

MOBILISATION DU ROYAUME-UNI
Le Royaume-Uni a réagi en mobilisant des équipes de recherche et de sauvetage. Le gouvernement britannique a dépêché 60 spécialistes de la recherche et du sauvetage, ainsi que du matériel adapté, y compris quatre chiens spécialement formés pour les opérations de sauvetage. Une équipe médicale d’urgence a également été déployée pour évaluer les besoins en soins de santé et les dégâts sur le terrain.

COORDINATION ET GESTION RIGOUREUSE
Le ministère de l’Intérieur du Maroc a annoncé que les offres d’assistance nationale avaient été acceptées après une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain, afin d’éviter toute duplication ou surplus inutiles ; le Maroc ne voulant pas avoir à gérer des stocks d’acquisitions qui ne bénéficieraient pas aux habitants touchés. En plus de l’aide gouvernementale, de nombreuses équipes de secouristes bénévoles se sont spontanément portées volontaires pour soutenir les opérations de recherche et de sauvetage. Des régions de France et de Belgique ont également proposé leur soutien.

RESPONSABILITÉ ET EFFICACITÉ
Une source diplomatique à Rabat a confirmé que, suite à l’examen approfondi des nombreuses offres d’aide étatique reçues par le Maroc, il a été conclu que le Maroc n’avait pour le moment pas besoin d’un soutien supplémentaire en plus de celui offert par les quatre pays mentionnés. Cette même source diplomatique a exprimé sa gratitude envers tous les pays ayant proposé leur aide, soulignant que le Maroc gérait la situation de manière responsable et efficace. Cependant, elle a également indiqué que le Maroc pourrait faire appel à de nouvelles aides internationales si les besoins évoluent dans les prochains jours.









À lire aussi :

(Vidéos) Aide au Maroc : Samira Sitaïl recadre les médias français