mardi, mars 5, 2024
InternationalNationalSociété

(Vidéo) L’Algérie traque les globes terrestres avec le Maroc

Spread the love

(VIDÉO) L’ALGÉRIE TRAQUE LES GLOBES TERRESTRES AVEC LA CARTE COMPLÈTE DU MAROC

Nouvelle campagne algérienne contre les globes terrestres avec la carte complète du Maroc : symptôme d’une obsession

Démarche incompréhensible
Les librairies et les magasins d’objets d’art en Algérie sont actuellement le théâtre d’un phénomène singulier. Les autorités algériennes ont lancé une campagne qui laisse perplexes les observateurs, en mobilisant une équipe pour traquer les globes terrestres comportant la carte complète du Maroc. Cette démarche, survenue peu avant la rentrée scolaire, suscite des interrogations quant à sa pertinence et à sa finalité.

Délire de la junte algérienne
L’Algérie est une nouvelle fois plongée dans une crise de délire, la phase ultime de la démence. Des agents chargés de surveiller la qualité des produits alimentaires de base en Algérie se sont lancés dans une campagne inhabituelle, ciblant cette fois-ci les librairies et les commerces d’objets d’art. L’objectif ? Saisir des globes terrestres arborant la carte complète du Maroc, même s’ils sont de fabrication locale ou légalement importés.

Incohérence des démarches
Le contrôle antifraude, relevant de l’Inspection régionale du commerce de Barika dans la wilaya de Batna, a récemment mené une opération visant à confisquer trois petits globes terrestres présentant la carte complète du Maroc. Cette action est basée sur des informations fournies récemment, affirme la propagande locale. Cependant, ces objets, en réalité des globes terrestres lumineux à usage éducatif et ornemental, sont distribués légalement en Algérie sous la marque Versal par la société algérienne Universal gamme stationery (UGS).




Manipulation politique
Cependant, derrière cette descente et ces saisies, les motivations semblent beaucoup plus politiques que techniques. Les agents de contrôle anti-fraude, arborant fièrement leurs gilets estampillés «Répression des fraudes», ont déclaré devant les caméras que ces globes terrestres étaient «frauduleux» car ils ne respectent pas la carte de l’Afrique établie par l’ONU, en excluant le Sahara occidental. Cette démarche soulève des questions sur le rôle des agents anti-fraude dans ce contexte et leur lien avec la cartographie politique.

Instrumentalisation pour des objectifs obsessionnels
Cette campagne semble s’inscrire dans le cadre d’une obsession persistante du régime algérien envers le Maroc. La confiscation de globes terrestres affichant la carte complète du Maroc vise peut-être à détourner l’attention de problèmes internes et à faire croire à une victoire diplomatique. Cette démarche insensée met en lumière les incohérences du régime algérien et son implication dans le conflit du Sahara.

Théâtralisation maladroite
Le gouvernement algérien n’a pas réussi à cacher l’aspect théâtral de cette opération. Au lieu de masquer ses difficultés diplomatiques, il a clairement démontré sa fixation sur le Maroc en orchestrant une campagne anti-marocaine. Cette initiative soulève des interrogations sur les véritables motivations du régime algérien et son désir d’utiliser ces mesures pour ses propres gains politiques, tout en sacrifiant la rationalité et la cohérence.