mardi, juillet 23, 2024
Faits diversinsoliteInternationalNationalSociétéUncategorized

(Vidéo) Algérie : le Maroc accusé des émeutes en France

(VIDÉO) ALGÉRIE : LE MAROC ACCUSÉ DES VIOLENCES COMMISES EN FRANCE

C’est absolument choquant d’entendre ou de lire des médias algériens, manipulés par la junte militaire au pouvoir, avancer des absurdités aussi énormes.

Ils prétendent que les « services de sécurité du Makhzen » se seraient infiltrés parmi les émeutiers en France dans le but de « porter préjudice à l’Algérie ».

C’est une accusation totalement infondée et farfelue qui vise clairement à semer la confusion et à propager des théories conspirationnistes.

Il est regrettable de voir jusqu’où certains médias sont prêts à aller pour diffuser de fausses informations et alimenter la méfiance entre les peuples.

Il est important de faire preuve de discernement et de ne pas se laisser entraîner dans ces jeux de manipulation lamentables.

Dans une capsule vidéo diffusée sur la chaîne YouTube du site Dzair-tube, des accusations choquantes ont été proférées, alléguant l’infiltration d’agents du « makhzen sioniste » marocain en collusion avec l’extrême droite française au sein des manifestations pacifiques en France.

Selon ces allégations, leur objectif aurait été de manipuler les marches, de détourner leurs objectifs et de ternir l’image des manifestants.

Le site Dzair-tube, étroitement lié au régime algérien et bénéficiant de publicités d’établissements publics via l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP), prétend détenir ces informations de « sources informées en France », sans toutefois fournir de preuves concrètes pour les étayer.

Ces affirmations sensationnalistes vont jusqu’à accuser les agents marocains infiltrés d’être responsables de divers méfaits tels que la destruction de biens publics, le pillage de commerces, l’incendie de voitures et la destruction de bâtiments.



De manière encore plus troublante (dans le délire), le média algérien prétend que ces agents auraient profité de l’affaire de la mort de Nahel pour discréditer l’image de l’Algérie et de sa communauté en France.

Ils vont même jusqu’à accuser le Maroc d’inciter la police française à diaboliser les migrants algériens et africains, allant jusqu’à appeler les forces de l’ordre françaises d’utiliser des balles réelles contre les manifestants réclamant justice pour la mort de Nahel (hein ?!).

Et le média algérien de conclure que les agents marocains à la solde du Maroc «ont oublié leurs racines marocaines et africaines, se sont rangés en rangs derrière le policier tueur, ont nié les droits de la victime Nahel, fils de leur propre culture, et sont devenus Français plus que les Français eux-mêmes».

Ces allégations sont extrêmement graves et dépourvues de toute crédibilité. Le média Dzair-tube ne fournit aucune preuve concrète pour soutenir ces accusations sensationnalistes et se contente de réutiliser des images de manifestants commettant des actes de vandalisme. Comment cette propagande à 2 balles peut-elle être crue ?

Il est essentiel de prendre ces affirmations avec un esprit critique et de demander des preuves tangibles avant de les accepter comme des faits avérés.

Propager de telles accusations sans fondement ne fait que semer la division et l’animosité entre les pays et les communautés, et ne contribue en rien à une compréhension mutuelle et à la recherche de solutions constructives.