lundi, juillet 15, 2024
cultureInternationalNationalSociété

Industrie culturelle : un accord de partenariat Maroc-UE

INDUSTRIE CULTURELLE : SIGNATURE D’UN ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE LE MAROC ET L’UNION EUROPÉENNE

Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, représenté par Mehdi Bensaïd, a signé un accord de partenariat avec la représentante de l’Union européenne à Rabat, Patricia Llombart Cussac, dans le but de soutenir les jeunes Marocains qui aspirent à promouvoir la culture au sein du Royaume du Maroc.




Lors de la cérémonie de signature, qui s’est déroulée en présence d’André Azoulay, conseiller du Roi Mohammed VI, et de Neila Tazi, Présidente de la Fédération des Industries Culturelles et Créatives (FICC), l’Union européenne s’est engagée à accompagner le Maroc, en collaboration avec le ministère de la Culture, dans le développement de projets liés à l’industrie culturelle.

Selon l’ambassadrice de l’Union européenne, cet accord vise spécifiquement à soutenir les jeunes start-up dans les domaines de la culture et des nouvelles technologies.

L’objectif est d’encourager l’émergence de projets novateurs et créatifs qui contribueront à dynamiser le paysage culturel marocain.

Patricia Llombart Cussac considère que cette initiative renforcera les liens entre le Maroc et l’Union européenne, tout en mettant en valeur la richesse de la culture marocaine en tant que patrimoine matériel et immatériel d’une importance considérable, à faire connaître à travers le monde.

La présence de l’ambassadrice de l’Union européenne au festival d’Essaouira a été chaleureusement accueillie, et elle a exprimé sa gratitude envers les organisateurs pour leur générosité marocaine, déclarant « Chokrane (Merci) de nous avoir accueillis avec la générosité marocaine connue et appréciée ».




Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaïd a souligné l’importance de la culture en tant que reflet de l’âme d’une nation.

Il a affirmé que cet accord marque le début d’un nouveau chapitre pour les industries culturelles et créatives marocaines.

En soutenant les initiatives des jeunes, le ministère vise à favoriser leur épanouissement culturel et à offrir des opportunités de développement et de valorisation de leurs talents.

La cérémonie de signature a été suivie par la visite de l’exposition « L’éveil de la mémoire », où les élèves de la section des arts appliqués du lycée Mohammed V d’Essaouira ont exposé 35 portraits d’hommes et de femmes ayant contribué à l’enrichissement et à la promotion de la culture marocaine.

Cette exposition a permis de mettre en lumière leur talent artistique et leur engagement envers la préservation et la diffusion du patrimoine culturel du pays.